Rétablissement du double affichage des prix avec le prix payé au producteur

tracteur

  Ami lecteur, 

  Je voudrais rappeler ici une mesure prise sous le gouvernement Jospin, qui a été abrogé et trop vite oublié : Elle concernait le prix d’achat au producteur des aliments tels que fruits et légumes, et résultait d’une crise sociale avec les agriculteurs, qui en synthèse, criaient famine. 

  Pendant à peine qu elques mois, j’ai vu cette mesure appliquée, c’est-à-dire que les grandes surfaces devaient afficher les prix auxquels elles achetaient les fruits et légumes aux producteurs, et qui étaient en effet édifiants : un rapport de 1 à 10 entre le prix d’achat et le prix de vente sur les tomates, par exemple. 

  Il faudra convenir que cette disparité, si elle est le fondement du commerce, est également un moyen d’exploiter sans merci (et donc en incitant à l’emploi de pesticides, OGMs, travail non déclaré et autres « accélérateurs ») les agriculteurs.

  Je propose donc de réinstaurer ce double affichage, qui est une honte générale pour les supermarchés, et les incitera sans doute (comme auparavant) à mieux modérer leurs marges, afin de respecter les exploitants. Ceci rognera forcément sur leur chiffre d’affaires, mais c’est une condition primordiale et préalable pour pouvoir contrôler efficacement le niveau de qualité des produits français, ainsi que la survie et la prospérité des petits producteurs français… 

Une Réponse à “Rétablissement du double affichage des prix avec le prix payé au producteur”

  1. lolo dit :

    mété des photo

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales