Le pas de l’oie

lepen02.jpg 

  Eh bien… Il ne sera pas longtemps resté de « centre-droit », le Jean-Marie. Je profite de l’actuelle débauche de haine xénophobe stratégiquement déployée par le « parti des vrais français », pour remplir à nouveau cette section du blog que j’avais, c’est vrai, un peu délaissé. Je l’ai déjà écrit, ça ne me motive pas des masses de tirer sur une ambulance. S’il faut donc détailler les galères financières du FN, les piteux résultats électoraux ont amputé les subventions de ce parti, ce qui force donc les militants frontistes à mettre la main à la poche, à réduire drastiquement le nombre de leurs permanents, et peut-être même à vendre le « Paquebot », le siège historique du…

  C’est chiant, hein ? C’est aussi pour cela que je n’avais pas tellement  abordé ce sujet. Alors tranchons net, pour en arriver à ce qui nous intéresse : l’idéologie du FN. Sera-t-elle façon « beurette avec un petit string rose qui dépasse », pour reprendre l’image-choc (qui avait surtout choqué les électeurs du FN… trop drôle…) de la campagne de 2007, sous l’égide de Mariiiiine ? Ou bien carrément négationniste à la Gollnisch, si l’on s’en tient à l’impressionnant CV du monsieur dans ce domaine ?

  Ni l’un ni l’autre, apparemment, dans un premier temps. Le capitaine reste à la barre – même s’il devra bientôt envisager, pour la première fois de sa vie, de laisser la succession à l’un de ses deux prétendants, au cours d’une élection interne. C’est dur la démocratie, à presque 80 ans, hein ?

  Alors, pour préparer son (probable) ultime tour de piste, le sieur Le Pen en revient aux bases ; Comment mieux les exprimer qu’avec ses propres mots ? (Source Reuters)

  Reconnaissant que « les élections législatives ont été un grave échec politique et surtout financier », Jean-Marie Le Pen, seul candidat en lice à 79 ans, a rappelé que le programme du FN tenait « en trois formules : immigration zéro, insécurité zéro, préférence nationale totale ».

Pour Jean-Marie Le Pen, « la lutte contre l’invasion migratoire reste en effet le mot d’ordre n°1″.

Pour illustrer ce propos, il a demandé la suppression de la double nationalité et du regroupement familial, l’expulsion immédiate de tous les immigrés illégaux sans oublier l’arrêt des « projets de construction des mosquées-cathédrales » qui hypothèquent « l’identité chrétienne de notre pays », ce qui lui a valu l’ovation du public.

  Fin de citation. Ca sent un peu le réchauffé, non ? C’est normal, c’est fait pour.

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales