Municipales : Delanoë (1)

PARIS (AFP) – Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë, candidat à sa propre succession, a estimé dimanche à Paris que « nous les progressistes, on est meilleur quand on joue collectif ».

Interrogé à son arrivée au Forum de la rénovation du PS à La Mutualité, M. Delanoë a déclaré que « nous, les progressistes, on est meilleur quand on joue collectif, en sport, je préfère les jeux collectifs ».

« C’est bien si on est tous ensemble pour des choses plus grandes que nos personnalités, nos individualités, » a-t-il ajouté.

Interrogé sur les conséquences des municipales au sein même du PS, M. Delanoë, souvent considéré comme un des principaux rivaux de Ségolène Royal pour le leadership du parti, a éludé: « Ces trucs de pouvoir, de personne… Cela m’intéresse modérément ».

« Moi ce qui m’intéresse passionnément, c’est de m’engager pour des convictions, un tramway, pour consacrer un milliard d’euros pour une mandature pour l’innovation », a-t-il dit, évoquant « (ma) manière d’être de gauche et d’être dans la réalité de la gestion, dans le dynamisme ».

Il a souhaité que le PS, après les municipales et les cantonales, se concentre sur « les idées, la modernisation, le management, le collectif », assurant n’être « disponible que pour ça et le travail d’équipe ».

Interrogé sur les mauvais sondages de Nicolas Sarkozy, le maire de Paris s’est voulu prudent: « Quand on est haut, c’est qu’on va descendre. Quand on est bas, on peut remonter. C’est valable pour tout le monde ».

« Ce qui compte c’est la politique menée. Nicolas Sarkozy semble toujours en campagne. Il annonce, il annonce, et la vie des gens ne s’améliore pas », a-t-il dit.

« Je n’ai pas à commenter des sondages mais des actes politiques qui ne sont pas bons pour les Français ».

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales