Volte-face

  Sarkozy sait certainement opérer des 180° au frein à main. Wah, quel pilote ! (Meilleur que Fillon ?) J’avoue qu’il est intéressant de voir un politicien manier avec tant d’entrain le changement de sens. Sur la question de la pêche, notre Président renie avoir renié son ministre; en synthèse, cela donne : « Finalement on fera comme on avait dit, mais en remaniant un peu les choses ».

  Pourquoi pas ? Les quotas sont déjà énormes par rapport à la disparition de la faune aquatique. Cela ne coûte rien de respecter (ou de faire semblant de respecter) des chiffres peu vérifiés. Il faudrait, en réalité, laisser au moins quelques années au « stock » pour se renouveler, en compensant avec une pêche d’élevage et en dédommageant les pêcheurs… après 2010 la pêche pourrait reprendre par exemple, et on aura évité (pour un temps) l’extinction des espèces. Ce ne sont que des considérations scientifiques (qui se perdront, à n’en pas douter, dans le dédale des corporatismes à la veille des élections)…

  Plus marrant, la volte-face sur la campagne des municipales, que je trouve personnellement décevante; Effectivement, pourquoi un Président ne s’inquièterait-il pas des équipes municipales de son pays ? Nenni, Sarkozy obéit aux sondages, qui disent qu’il sature les électeurs avec son interventionnisme aigu : résultat, le Président met la pédale douce… au moins, c’est instructif. Mais ne lui en déplaise, je pense que les élections municipales peuvent être l’occasion d’une bonne grosse branlée pour la droite, qui sévit un actuel et notable manque de soutien dans l’opinion…

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales