Désirs d’Avenir sauve l’honneur (2)

  Suite de l’article consacré à la dernière assemblée participative, axée sur le thème de la « vie chère », dans le cadre des futures municipales…

  Un représentant de la Fondation Abbé Pierre prend la parole : il dénonce un manque estimé à 800 000 logements en France. Ce déficit est à mettre en rapport avec une flambée des prix historiquement haute, se traduisant par des loyers qui ont presque DOUBLE en sept ans ! Rien que sur le changement de locataire, on enregistre des hausses de l’ordre de 10 à 14% ! En parallèle, les salaires n’ont augmenté durant la même période que d’à peu près 15%… A noter que l’UMP déclare, avec raison, que 430 000 logements sont construits par an… MAIS seuls 24% de ces derniers sont accessibles aux 2/3 des français (qui ont des revenus plutôt modestes). Le discours s’attaque ensuite, ce qui n’est pas une nouveauté au PS, à l’indice frauduleux utilisé par le pouvoir en place pour calculer le pouvoir d’achat des français; ce dernier incluant dans le « panier de la ménagère » des articles tels que du matériel informatique, de reprographie, bref des produits certes de plus en plus abordables, mais sûrement pas de consommation courante…

  En revenant à la question des logements, DA a souligné que l’accession à la propriété ne devait pas être idéalisée : en effet, devenir propriétaire signifie souvent contracter un crédit sur des dizaines d’années, avec le risque de se faire arnaquer (subprimes ou « crédit  à taux évolutif ») ; un participant a rappelé qu’il ne fallait pas oublier que de nombreux logements sont mal isolés dans les quartiers populaires, ceci résultant dans des déperditions d’énergie – sans parler des nuisances sonores. Un autre a ensuite déclaré que la prise en charge des personnes âgées dans les quartiers populaires, et dans les cités hospitalières, devait être renforcée et mieux contrôlée. Enfin, une personne du public a appelé les socialistes à rester fidèles aux valeurs de l’internationalisme, notamment développées par le philosophe Edgar Morin. J’ai personnellement pu, à mon tour, rappeler que sous Jospin une loi avait permis le double affichage des prix sur les fruits et légumes dans les centrales d’achat, permettant de voir clairement les marges effectuées par ces dernières. J’ai également soutenu les principes des circuits courts, tout en exhortant le PS à prendre des mesures encore plus radicales, afin d’éradiquer la faim en France – ce qui est tout-à-fait possible en achetant par exemple des féculents (pâtes, riz) en grosse quantité, ou en employant le modèle dit des « épiceries sociales », comme au Venezuela. J’en ai également profité pour réaffirmer mon idée de systèmes de sécurité à disposition de tous les français, afin de lutter contre les cambriolages (déjà détaillée, et je le referais bientôt).

  Les idées issues de la base se sont encore succédées : un participant a rappelé que « 20% des êtres humains se partagent 80% des richesses mondiales » (un calcul qu’il faudrait encore nuancer, mais juste dans l’absolu); un autre, que dans certaines banlieues, le taux de chômage atteignait les 40% ! Un citoyen, lui, a appelé à renforcer la solidarité entre les collectivités locales et territoriales. Un autre, a dénoncé les logements sociaux, qu’il juge « architecturalement laids » (je suis d’accord, et sur ce point les chinois par exemple, qu’on taxe de faux communistes, ont eu le mérite d’ériger des constructions bon marché agréables à habiter); cette personne a également incité à l’obligation de concevoir des pièces collectives au rez-de-chaussée de chaque bâtiment.

  Encore d’autres idées entendues ce jour-ci, défendre les systèmes d’habitations groupées autogérées; assurer la taxation de la publicité papier; faire pression sur les productions pour faire baisser les prix, par exemple sur le pain (ce qui a déjà marché dans le passé); rétablir les dispensaires (une des toutes premières mesures du programme de Royal); Obliger les constructeurs à appliquer les critères Haute Qualité Environnementale (sachant que ceux-ci sont déjà peu contraignants, en pratique); Remonter la hauteur des immeubles, afin de permettre de développer des mezzanines, par exemple (et donc accroître ainsi la place habitable); Elever l’allocation des personnes handicapées (il y en a deux différentes, en fait, mais c’est l’idée générale); Lutter contre la prostitution des étudiants; Réévaluer d’urgence le SMIC face à la hausse des prix (pas une nouveauté, mais l’intervention était vraiment « énergique »); Rencontrer les gens, par exemple à travers des rendez-vous avec la mairie, afin de leur permettre de payer leurs amendes à temps – ou de les payer progressivement, sans qu’elles augmentent entretemps. Envisager la mixité sociale avec SERIEUX. Rétablir, à ce sujet, les « chambres de bonnes » afin de résoudre les transports massifs quotidiens de toute une population de la banlieue vers la capitale (la réponse à cette suggestion a été que les « chambres de bonnes » étaient souvent insalubres et exigües, mais que le phénomène de migration de masse, le matin et le soir, était effectivement avéré, écologiquement désastreux, et surtout pénible pour les usagers). Un participant, de même, a évoqué le principe d’un collectif pour récupérer la nourriture perdue, lorsque les dates de péremption sont passées (je lui ai personnellement indiqué que les centrales d’achat les détruisaient à présent avec de l’acide, afin d’éviter des bagarres qui avaient lieu lorsqu’elles décidaient d’en faire don aux pauvres… triste mais vrai). Enfin, un dernier intervenant a évoqué la nécessité de rendre progressive (par rapport au revenu, donc) la taxe d’habitation, et la taxe foncière (encore une idée de Royal, d’ailleurs).

  Fin de ce deuxième article, restent environ huit pages de notes… j’enchaine avec d’autres infos, mais je reviendrais plus tard sur le sujet… Alors ? Qui a dit que la démocratie participative était de la démagogie ?

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales