Grève des caissières (et des caissiers, pas de sexisme)

  Retour sur un évènement historique, en France, quasiment passé à la trappe de l’actualité. Une fois n’est pas coutume, c’est au site de TF1 que le JRDF fera référence, ici, avec un reportage plutôt bien foutu : http://tf1.lci.fr/infos/economie/social/0,,3699880,00-greve-historique-caissieres-vendredi-.html

  A noter, à la fin du reportage, la funèbre allusion au sujet suivant, qui concerne deux nouveaux suicides sur le site de PSA… glacial… concernant les caissièr(e)s, il faut comprendre que le temps partiel imposé leur interdit un second emploi (les horaires étant variables au gré des volontés de la direction), et que leur salaire étant souvent inférieur au SMIC (en échange d’une « formation »), on peut véritablement parler de pauvreté pour ces employés qui, de plus, sont menacés d’être remplacés par des machines. Le site de TF1 se permet même de faire référence à Ségolène Royal, toujours aussi vindicative :

« Pour la première fois, les salariés des grandes surfaces se bougent. On entend des choses qu’on n’entendait pas avant comme : ça finira mal. Il y a un sentiment de révolte des gens qui est à la mesure de la tromperie dont ils ont été les victimes« , a déclaré Ségolène Royal à la presse en marge d’une réunion de soutien aux candidats socialistes pour les élections cantonales en Charente-Maritime. Pour la présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes, « c’est le règne de l’argent fou« .

  La morale de l’histoire ? Ces employés se sont battus, notamment, pour obtenir que leur ticket restaurant passe de 3,05 Euros à 4,50 Euros (exemple de la grève dans la chaîne « Grand Littoral »); Après 11 jours de conflit, ils n’ont même pas obtenu la moitié de cela…

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales