Fraudes électorales à Perpignan – ça se passe comme ça à l’UMP…

1106157659perpignanlagauchedenoncedesirregularitesetdemandelannulation.jpg 

  Non, ce n’est pas un post partisan; Décidément, il semble que la fraude soit devenue une sale habitude de la droite « modérée »… Cette horreur-ci fait remonter à la surface les morts qui votent à Paris, les électeurs/partisans inscrits dans les arrondissements à la dernière minute, le machiavélique découpage électoral Pasquaïen et, récemment, les machines à voter uniquement voulues par l’UMP.

  Alors, cette fois, c’est à Perpignan que ça se passe. Jean-Paul Alduy, le maire sortant UMP « réélu », clame évidemment sa parfaite innocence, et se dit prêt à se confronter au tribunal administratif, car il a « sa conscience pour lui ». Le problème, c’est qu’en dehors du rocambolesque épisode du président de bureau saisi avec des bulletins sous enveloppe planqués dans ses poches et dans ses chaussettes, au moins quatre autres bureaux de vote présentent des irrégularités flagrantes. A savoir, des centaines de bulletins en excédent par rapport au nombre de signatures sur les listes d’émargement.

  Les mots me manquent. Désolé, je vais passer pour un extrémiste, mais bien qu’opposé à la peine de mort, je la jugerais justifiée dans le cas de fautes électorales aussi avérées. Il n’y a pas, à mon sens, pire crime à commettre en démocratie, que de truquer une élection. C’est la mort, tout simplement. La destruction de la Justice et, précisément, de la Démocratie, la pire offense qu’on puisse faire au peuple. Et pourtant, quelque chose me dit que cette affaire sera enterrée, ou qu’elle trainera comme celle de ce salaud de Tibéri, bizarrement réélu d’ailleurs à la faveur du dernier bureau de vote…

  Ma conviction est que la droite, s’attendant à une belle défaite massive lors de ces élections, n’a pas hésité à récourir à la fraude, dans plusieurs villes. Les jugements trancheront, je ne suis pas un procureur, mais dans ce cadre d’affaires, on sait que la hache a étrangement tendance à épargner, ou à frôler à peine, la tête de ces ordures qui se payent ouvertement la nôtre.

  JUSTICE A PERPIGNAN ! JUSTICE SUR TOUTE LA FRANCE ! 

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales