Fronde fiscale

295978394laporteparoledelumpnouvelleidoledela.jpg 

PARIS (AFP) – Les députés de gauche, trop heureux de pouvoir jeter de l’huile sur le feu, ont, fait rarissime, réservé mercredi une spectaculaire « standing ovation » à une députée… UMP, Chantal Brunel, qui questionnait le gouvernement sur l’avenir des 359 « niches » fiscales.

Pendant la lecture de sa question, Mme Brunel, nouvelle porte-parole de l’UMP et députée de Seine-et-Marne, a été applaudie une demi-douzaine de fois par la gauche sur le mode crescendo à mesure qu’elle dénonçait certaines « dérives fiscales » permettant aux plus fortunés de ne pas payer d’impôts.

Puis la gauche s’est levée presque comme un seul homme quand elle a lancé à la ministre de l’Economie Christine Lagarde: « pouvez-vous nous dire ce que compte faire le gouvernement? ».

Les bancs UMP restaient étrangement calmes.

« J’ai parlé des niches et de la justice fiscales, un sujet dont les parlementaires UMP se sont emparés depuis longtemps », s’est justifiée la nouvelle « idole » du PS après la séance des questions d’actualité.

Pour les élus PS, cette mise en scène était une occasion de dénoncer de nouveau le « paquet fiscal »: « le bouclier fiscal est la plus belle niche fiscale que l’on ait inventée depuis longtemps », a commenté l’ex-garde des Sceaux PS Marylise Lebranchu.

« Chantal Brunel demande si l’on peut empêcher que des gens gagnent beaucoup d’argent sans payer d’impôts. Elle illustre ce que l’on pense depuis longtemps », a-t-elle ajouté.

Un autre député PS, Christian Paul, a salué la question, mais a dit avoir été « déçu » de la réponse de Mme Lagarde, qui a parlé, à propos des niches fiscales, de questions « techniques ».

-jrdf
rss 1 réponse

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales