OGM – on ne déconne plus (Bizet nous baise)

jbizet.jpg 

  Encore un sujet réjouissant, ami lecteur, que j’aborde avec l’enthousiasme d’un soldat de la Première Guerre Mondiale qu’on envoie à l’assaut d’un nid de mitrailleuses lourdes.

  Yipee ! Donc, résumons-nous :

  * Au moins plus des trois quart des français ne veulent pas qu’on les force à bouffer des OGM, pelletées de sondages effectués depuis une bonne quinzaine d’années à l’appui.

  * Le documentaire, « Le Monde selon MonSanto », dont je recommande chaudement la vision (c’est comme un film d’horreur, mais en vrai) compile, sur ce sujet, un paquet d’informations sur l’univers merveilleux du transgénique et de l’agriculture chimique. Entre les politiciens qui bossent pour des labos, les grands pontes des labos qu’on retrouve dans les organes de régulation, et les organes de régulation dévoyés par les politiciens, c’est corruption à gogo ! Nous y reviendrons, plus précisément, en France… En attendant, d’un point de vue scientifique, c’est la grosse teuf : des études qui prouvent la corrélation de l’emplois de pesticides avec celle des cancers du sein, et entre les OGM avec différentes sortes de cancers, ouais, trop bien ! Si ces merdes de labo ne nous font pas muter, elles vont pourrir nos mitoses cellulaires ! En avant-goût, pour ceux qui continuent à beugler partout que les OGM ne s’hybrident pas, des épis de maïs avec des têtes VRAIMENT bizarres (impossible d’en retrouver des photos, voyez le reportage !). J‘abrège sur les agriculteurs plus fliqués que les allemands de l’Est avant la chute du Mur, les enfants qui se chopent des marques et des rougeurs en traversant les champs d’OGM, et les centaines de suicides en Inde suite à des récoltes désastreuses.

  * Rappelons les détails de la mascarade Sarkozienne, au sujet de la clause de précaution activée à la suite de la grève de la faim des Faucheurs : Cet acte politique résulte, toujours officiellement, d’une étude rapportant des « doutes sérieux » quant à l’utilisation des OGM. Enfin, ça c’est devant les caméras. Le texte en lui-même ne contient pas une seule mention négative sur le sujet. Les quelques scientifiques intègres qui ont participé à cette fumisterie ont crié au scandale ; on les a prié de bien vouloir aller hurler sous l’eau, ou dans leur tête… Certains – les fourbes – ont été alors se répandre dans les journaux (papiers hein, pas télé !). Comme personne ne lit, ou presque, ça nous a fait une belle jambe. Et cette fameuse clause ? Elle n’a fait que reporter d’un peu plus de trois semaines le débat, le temps qu’il se tasse un peu. Ca, c’est de la précaution !

  * Quant au débat parlementaire, il a été expédié avec un bel exemple de fascisme. Le seul amendement (sur plusieurs dizaines), celui du député communiste Chassaigne, passé subrepticement alors que les rangs de l’UMP étaient un peu désertés, et déjà pas exceptionnellement agressif sur le sujet, a finalement été vidé de sa substance. Ainsi périt le bio sans OGM. Maintenant, c’est 0,9% de contamination autorisée, et au cas où cette teneur serait dépassée, les recours sont comparables à un concours de coups de boules contre un mur. MonSanto (vu que cette firme représente près de 90% du problème, on peut se permettre de la prendre en exemple) n’est pas coupable, n’aura jamais à verser de dommages et intérêts en cas de catastrophe écologique, et seuls les agriculteurs entre eux pourront s’intenter des procès. Et pour ceux qui voudraient se faire les chantres de la désobéissance civile, c’est la prison et puis c’est tout. Merci la « responsabilisation » des citoyens !

  * Oh pardon ! J’oubliais que notre glorieuse République ceinte d’un Président qui a signé le pacte de Hulot et se disait non partisan du transgénique, a accouché d’une autre de ces merdes d’institution qui ne servent à rien, sinon à maquiller grossièrement les flaques de corruption qui suintent un peu partout, là, sur le tapis. Donc cette fois, on a le droit à une « Haute autorité » gnagnagna qui est scindée en deux, la partie scientifique n’émettant que des recommandations (personne n’est obligé de les suivre donc) qui ne seront pas rendues publiques, et n’ayant en définitive aucune réelle autorité. C’est sûr qu’avec ça, dormez bien braves gens, l’UMP veille ! Quant à la culture et à la recherche, c’est comme d’habitude, tout dans le même panier et ceux qui ne sont pas contents deviennent des « anti-science ! ». TERRORISTES !

  Alors là, je les vois venir, ceux qui vont se dire « pff, de toute manière, tous les politicards sont pourris, chuis sûr qu’à gauche ça aurait donné la même chose ». Sauf que la gauche, vent debout, ainsi qu’une (faible) partie même de la droite, a tenté de s’opposer au texte. Le vote lui-même a été plus serré que prévu (249 contre 228, ce qui fait toute la gauche moins 16 voix absentes, plus 10 députés UMP !). Sauf que Royal fait partie de ceux qui sont entrés en résistance contre les OGM, en les bannissant ville par ville (une méthode qui ne sera plus possible actuellement) !

  D’un autre côté donc, le Canard Enchaîné nous rapporte les détails du lobbying des semenciers du transgénique. On va appeler cela des preuves de corruption. Mais c’était tellement attendu qu’on n’ose même plus demander que quelques têtes tombent ! Au moins quelques-unes, histoire de faire un peu bonne figure, la Justice, tout ça… Ah non, c’est vrai que d’après la belle Europe, la France est obligée d’en cultiver, des OGM, sous peine de se manger une amende de dizaines de millions d’euros par an. Alors voilà, c’est fini ? Ben ouais.

  Et dans cet amoncellement de types de mauvaise foi qui viennent de condamner leurs propres enfants à des cancers, j’avoue que ma préférence va pour Bizet. Oui oui, la tête de cul qui introduit cet article. Nathalie Kosciusko-Morizet, on en parle parce qu’elle est mignonne et qu’elle sait se faire voir, mais au final, elle a autant d’autorité que… Rama Yade, mettons. Une petite claque sur la tête, et hop coucouche panier. Mais le sénateur Bizet ! Ca, c’est du bon gros homme de l’ombre, qui intrigue en coulisse, depuis des années. Les reportages sur le sujet des OGM me font marrer : A chaque fois, en fond, on voit sa tête d’ahuri professionnel, de pauvre petite brebis en proie aux méchants anti-OGM qui n’ont rien compris à la vie… Diffamation ? Bof, si tu savais ami lecteur, je ne fais encore que retracer ici les grandes lignes de cette saleté d’infestation politico-industrielle du transgénique. En guise de signature, et de conclusion, je clos ce post avec la photo du gentil Bizet, en compagnie d’une innocente exécutive d’Aventis, en plein « séminaire » :

photojbizet.jpg

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales