Charlie Hebdo se fait avoir en beauté

sarkozypaysdeconyk5.jpg 

  Une réaction par rapport à une interview que je viens de subir, sur I-Télé, à propos de Sarkozy et de la caricature. Charb, de Charlie Hebdo, y était notamment invité, ainsi que l’un des dessinateurs de « La face Karchée de Sarkozy ».

  Ce qui me permet de définir ici, à mon sens, l’un des pires travers dans lesquels une presse indépendante peut tomber. A savoir, l’institution. La rébellion, avec le temps, devient routine, et finalement, l’acide se change en habitude. Ces messieurs l’ont hélas prouvé : lorsqu’on leur demande si Sarkozy est un bon matériau, ils acquiescent mollement – ou tombent dans le dogmatisme (« Sarkozy ne sera jamais mon copain », vachement impartial !); Lorsque le journaliste, perfide, leur déclare que plus d’une cinquantaine de publications, en un an, ont paru à son sujet, ils ne relèvent pas le piège… Non. Ces messieurs sont bien contents d’être invités à la télévision. Ils sont courtois, rigolards. Eux, qui tartinent les dessins les plus outranciers sur Sarkozy, on les découvre tels de grands gamins qui s’amusent bien en faisant leur boulot.

  Pire, et c’est ce qui m’a révolté, sur la question de la critique en France, ils donnent foi au message « Je préfère l’excès de caricature à l’absence de caricature » envoyé par Mr S. lors du procès de Charlie Hebdo face aux islamistes ! N’est-ce pas évident que ce message est une démagogie de plus entièrement contredite dans les faits, par les projets de loi à venir qui vont réviser les lois sur la laïcité, sans parler de l’évocation, à demi-mots, d’un futur « délit de blasphème » ?

  Et les voilà qui enfoncent le clou… « Il n’y a pas de censure en France ». Putain, quelle misère d’en arriver là ! Il serait peut-être temps, pour ces gentils dessinateurs, de sortir de leurs confortables fauteuils pour affronter la réalité ! La plupart des discours de Royal, durant la campagne, ont été réduits à des extraits de quelques secondes ! Le sondage, dans « La Tribune », qui lui donnait une plus grande crédibilité en matière économique, a été remplacé par un article sur « le moral des français au beau fixe » ! Plantu s’est vu morigéné par Sarkozy lui-même, lorsqu’il l’a dessiné avec des mouches tournant autour de sa tête (symbole habituellement échû à Le Pen) ! La campagne Metrobus qui égratignait un peu l’omniprésence de Sarkozy dans les médias a tout simplement été bannie ! L’article sur Cécilia Sarkozy qui n’est pas allée voter a d’abord été trappé ! Les dépêches, sur Yahoo, trop défavorables à l’UMP « disparaissent » au bout de quelques jours ! Lagardère lui-même a fait censurer, par exemple, un article se référant à un groupe de folk gitan qui s’est vu reconduire à la frontière manu militari, alors qu’il était invité à un festival, pour ne pas gêner le ministre de l’Intérieur de l’époque ! MERDE ! Que leur faut-il de plus ?

  C’est désespérant… Les quelques remparts de liberté d’expression qui nous restent, en France, prennent l’actualité politique à la rigolade… Ah ça, pour faire des caricatures sur Carla Bruni, les montres de Sarkozy, et sa petite taille, y’a du monde ! Mais pour entrer dans le nerf du sujet, nettement moins ! Et encore, ces messieurs ne se rendent même pas compte qu’en attaquant uniquement l’image du chef de l’UMP, ils vont le rendre attachant et sympathique !

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales