Souveraineté et dogmes

  Dans le cadre du prochain congrès du PS, voici une contribution que j’ai proposé sur le site de Royal, www.congresutileetserein.com :

 

Salutations,

Je me fais l’écho d’un débat infructueux tenu récemment en section, au sujet de l’Europe, par rapport aux amendements du texte fondateur envoyé par le sommet du Parti. Celui-ci se fait notamment l’apôtre de l’Europe, sans nuances à mon humble avis.

Donc, la proposition d’amendement que j’avais faite, et qui a été rejeté par vote, est la suivante : « La position du Parti Socialiste au regard de l’Europe est fonction des textes adoptés par cette institution ». Immédiatement, on m’a taxé d’anti-européen !

Le problème, est que le PS est tellement fier d’avoir contribué à élaborer l’Europe, qu’à présent il manque, à mon sens, terriblement de recul sur cette dernière. Les exemples récents abondent pourtant, notamment sur le sujet des OGM (dont la culture est imposée par l’Europe sous peine de fortes sanctions financières) ou du premier traité constitutionnel qui, malgré un vote défavorable, n’a pas donné lieu à une seconde mouture parlementaire. Pourquoi considérer que l’Europe est forcément quelque chose de positif ? L’Union Européenne peut être dévoyée, corrompue, elle peut également se tromper… Est-il si inutile de prévoir des contre-pouvoirs face à ce titan administratif, qui a le pouvoir de régenter 27 peuples ?

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales