Grève des pêcheurs et des dockers

  Le mouvement de protestation des pêcheurs et des dockers s’intensifie. Les premiers, déçus par les promesses encore non tenues de Sarkozy, et qui sont placés dans une situation financière très lourde (leur activité n’est plus rentable), ont bloqué une vingtaine de ports. Les seconds, qui veulent obtenir de meilleures conditions de travail, ont quant à eux immobilisé des dépôts de carburant.

  Les réactions fusent, de toutes parts, sur l’échiquier politique. La droite assure que le plan de sauvetage de la pêche française est en cours, et qu’il est juste, actuellement, bloqué par Bruxelles. Mais, pour l’instant, les pêcheurs n’ont vu venir que les mesures de démantèlement de leur flotte… et les rodomontades de Sarkozy sont restées, jusqu’à présent, lettres mortes.

  Les réactions de la gauche, en particulier de Royal, me semblent intéressantes. Cette dernière, alors qu’elle n’y était absolument pas tenue, vient de débloquer 500 000 Euros dans sa région, pour aider les familles des marins, qui sont en grave difficulté. Face au problème soulevé par les pêcheurs, quant aux quotas de pêche, elle comprend le problème mais reste mitigée – en effet, il ne faut pas occulter le fait que ces quotas sont là pour empêcher la disparition totale du poisson, et qu’ils sont déjà élevés ! En revanche, elle lance une idée intéressante, ou plutôt rappelle une proposition qu’elle défend depuis plus de trois ans… la recherche sur les moteurs propres pour les bateaux a été freinée par l’UMP. Or, ces moteurs permettraient aux pêcheurs de ne plus être tributaires de la flambée des prix du gazole !

  Bref, pendant que la droite laisse s’envenimer le problème, certains ont des idées qui ne me semblent pas du tout stupides. Les dockers, eux, sont pour le moment dans une situation plus critique encore, car leurs revendications ne sont pas entendues. Décidément, le moins que l’on puisse écrire, est que le pouvoir sarkozyste est loin de pacifier les rapports sociaux, en France…

EDIT : Michel Barnier, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, vient d’annoncer une rallonge de 110 millions d’euros à destination des marins-pêcheurs et des pêcheries, d’ici la fin de l’année, et dans le cadre des restrictions imposées par l’Europe. Cette promesse sera-t-elle tenue ?

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales