Le débat sur les OGM fait « Boum » à L’Assemblée

borlooassembleenationale2515451224.jpg 

Belle explosion en plein vol, pour la reprise du « débat » sur les OGM. Avant que le texte ne soit voté, parmi une belle dégoulinade de démagogie (« L’Europe nous condamne à payer une amende ! » « Les OGM permettent d’utiliser moins de pesticides ! » et autres « Les anti-OGM sont violents ! »), notre moitié de Parlement a eu l’honneur de se transformer en ring de boxe.

Enfin, dans l’esprit. Comme d’habitude, les parlementaires hurlent mais ne vont guère plus loin. Certes, « des huissiers se sont interposés ». Reste que le temps de Jaurès et de ses duels est loin, malgré la volonté des socialistes d’obtenir des excuses formelles.

Et la grande question : Pourquoi ? Faut dire, c’est un coup bas de la droite, qui a déclenché la querelle. Un député du Nouveau Centre a lancé que la gauche, au pouvoir après 1981, avait retardé la détection du virus du Sida, et a enchaîné sur des propos concernant l’affaire du sang contaminé…

…Glauque, non ?

20 minutes plus tard, la séance a repris. Pas d’excuses, la gauche quitte l’Assemblée, revient pour le vote. Devinez qui l’a emporté ? Au revoir, la clause de précaution. Au revoir, la France sans cancers provoqués par des merdes qui troublent nos mitoses cellulaires.

Quand on pense que la gauche s’était désolidarisée de Legrand, un parlementaire UMP qui avait accusé ses collègues d’être achetés par les lobbys, sous prétexte que ces propos étaient « excessifs ».

VRAIMENT ?

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales