Zimbabwe : de pire en pire

Autant faire court, ami lecteur, vu l’évidence des faits…

Les observateurs de l’élection présidentielle, qui se déroule actuellement au Zimbabwe, doutent « fortement » que le second tour fusse « équitable ». Comprendre : Que l’élection ne soit une tragique mascarade. Le leader de l’opposition, arrivé en tête au premier tour, a été incarcéré, et encourt la peine de mort pour subornation – rien que ça !

Robert Mugabe, ancien héros de l’indépendance, se planque toujours derrière ses arguments racistes. Il affirme lutter pour les droits des Noirs du Zimbabwe, et « ne veut pas quitter le pouvoir tant que toutes les terres ne leur auront pas été restituées ». L’argument serait recevable, d’un point de vue anticolonialiste, si ces terres n’étaient pas en fait « restituées »… uniquement à son clan. Et par « restituées », il faut entendre que leurs précédents propriétaires sont généralement brutalement massacrés. L’inflation, quant à elle, avoisine toujours les 150 000%. Et l’ONU pisse toujours autant dans son froc face à cette caricature de dictateur sanguinaire.

Alors, s’il y a des Zimbabwéens qui visitent ce modeste blog… peut-être serait-il temps de faire le ménage… non ?

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales