Le clan Sarkozy

Je relaye ici une analyse bien foutue d’une de mes consoeurs blogueuse (http://maiblog.over-blog.com/), qui a pris la peine de retracer les liaisons économiques (connues) entre certains amis du Président et l’Etat. Le constat parle de lui-même… Enjoy !

Le 4 avril 2006, la Caisse des dépôts et consignations – donc de l’argent public – a racheté 7,5% du capital d’EADS au groupe Lagardère pour un total de 2 milliards d’euros.
Arnaud Lagardère, ami de Nicolas Sarkozy, a créé le groupe Lagardère (qui possède à parts égales avec l’Etat une holding, la Sogeade) dont la filiale media (premier groupe media français) possède notamment Europe 1 et Hachette (qui édite Paris Match). Lagardère possède également 49% des NMPP qui distribuent 85% de la presse en France.

La « seconde coupure pub » accordée aux chaînes privées, ce qui va leur permettre de répondre à la demande des annonceurs qui ne pourront plus diffuser leurs spots sur les chaînes publiques. Evidemment, la chaîne qui en bénéficiera le plus sera la plus grosse chaîne privée, à savoir TF1 qui appartient à Martin Bouygues, parrain de Louis Sarkozy. Ce même M. Bouygues qui, après la campagne présidentielle, a pris avec lui à TF1 Laurent Solly, conseiller de Sarkozy. Ce même M. Bouygues qui avait voulu imposer Nicolas Beytout (journaliste au Figaro et sarkozyste déclaré) comme directeur de l’information, ce à quoi s’était opposé PPDA (d’où son éviction ?).

Nicolas Beytout finalement recasé chez LVMH dont le PDG n’est autre que Bernard Arnault, témoin de mariage de Sarkozy et Cécilia.

Le groupe Bouygues construction s’est vu confier, par le ministère de la justice, la construction de trois prisons, à Nantes, Annoeullin et Réau. En octobre 2006, ce même groupe s’était déjà vu confier la construction de quatre prisons (les travaux sont en cours).
Les services à la personne au sein des prisons seront confiés à quatre sociétés privées dont :
– Exprimm, filiale du groupe Bouygues construction
– Sogeres et Idex qui appartiennent au groupe Sodexo où on retrouve notamment au conseil d’administration des élus UMP comme Charles Milhaud.

Ces constructions de prisons sont sous la forme d’une AOT (autorisation temporaire d’occupation). Un partenariat public/privé où le partenaire privé finance et gère un un équipement de service public en contrepartie d’un loyer annuel versé par le partenaire public, en l’occurence l’Etat pour ces prisons. La concession avec le groupe Bouygues court sur 27 ans avec un loyer annuel de 48 millions d’euros.

L’institut de sondage CSA appartient désormais à Vincent Bolloré (fournisseur officiel d’avion pour les vacances de M. Sarkozy), ce qui vient s’ajouter à Opinion Way déjà relais de l’Elysée et à l’Ifop, détenu majoritairement par L. Parisot. Il possède la chaine Direct 8, les deux journaux gratuits Direct Soir et Direct Matin Plus, la SFP (société française de production) et détient, depuis 2005, un quart du capital de la société britannique Aegis, spécialiste de l’achat d’espace publicitaire (on y revient !).

Serge Dassault (sénateur UMP, sarkozyste déclaré et marchand d’armes) détient la Socpresse qui publie le Figaro. Dans le groupe Dassault figure le volet aéronautique, Dassault aviation, dont EADS détient 46%. Serge Dassault est client du cabinet d’avocats auquel est associé Sarkozy. Dassault aviation construit les Falcons, ceux-là même que Sarkozy voulaient acheter (sur le budget de l’armée) pour remplacer une flotte présidentielle qu’il juge vieillissante. Serge Dassault, grand défenseur de l’indépendance de la presse : « Les journaux doivent diffuser des idées saines, nous sommes en train de crever à cause des idées de gauche » (Le Monde 10 décembre 2004).

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales