Bayrou votera contre la réforme des institutions

La balance penche encore plus fermement en faveur du rejet de cet énième texte piégé de l’UMP…

PARIS – Le président du Mouvement Démocrate François Bayrou a annoncé jeudi qu’il ne voterait pas la réforme des institutions lors du Congrès qui se réunit lundi à Versailles, la qualifiant de « faux-semblant ».

« J’étais prêt à voter un texte s’il avait touché à l’essentiel » a affirmé sur RTL François Bayrou, qui réclame une « loi électorale qui permette d’avoir au Parlement des voix indépendantes, et donc une partie des sièges attribuées non pas en fonction de l’investiture du parti de président ou du grand parti de l’opposition mais en fonction de la représentation des Français. »

« On aurait dû mettre autour de la table les grands courants du pays en regardant ce que sont les problèmes fondamentaux, ces problèmes-là on n’y touche pas, et donc je ne voterais pas ce faux-semblant » a-t-il déclaré.

Le député des Pyrénées-Atlantiques a dénoncé « l’ambiance de marchandage » entretenue par le président de la République qui va « jusqu’à négocier lui-même pour obtenir quelques voix, des nominations, l’arrangement d’affaires, ou bien le fait qu’on pourra faire un groupe parlementaire avec 10 ou 12 ou 15 députés ».

« Ce n’est plus des marchands de tapis devant lesquels on se trouve, c’est des marchands de paillassons », a-t-il ainsi déclaré au sujet des radicaux de gauche, ajoutant que « tout ça ce sont des marchandages qui ne sont pas dignes de ce que la réflexion institutionnelle devrait être ». AP

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales