Pièces jaunes (dans la poche)

1413063417481535d4ff.jpg

EDIT : ATTENTION ! Mille excuses, ami lecteur ! Dans ce dossier, certaines rumeurs ont circulé, que je vais donc éliminer après plus ample recherche… sur la question des frais, cet article semble cependant juste, pour preuve : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-zones-grises-des-pieces-jaunes_482300.html

En revanche, l’affaire de la « Porsche Cayenne », que j’efface donc, parait être une diffamation, démentie par l’intéressé et basée sur des informations inexactes. Il n’en reste pas moins que les comptes des Pièces Jaunes sont très louches, mais on ne peut reprocher (jusqu’à preuve du contraire) à David Douillet de rouler en voiture de luxe, pour le compte de l’organisme caritatif.

 

  Enrichissons un peu le dossier de ce blog consacré aux restes du système chiraquien, avec un article que j’ai trouvé scotché dans mon ascenseur (chouette, y’a au moins un rebelle dans mon coin), consacré à la « fondation Pièces Jaunes ».

  Merci encore à cet illustre inconnu, qui a fait (ou relayé, au moins) un bon travail de recherche :

  David Douillet, judoka de renom et parrain des opérations « Pièces jaunes », prête gracieusement son image à cette noble cause. Vivant officiellement de ses revenus publicitaires, de sa retraite de Chevalier de la Légion d’Honneur, et de la commercialisation d’articles de sport et de jeux vidéos portant son nom, il boucle ses fins de mois grâce aux quelques euros manquants versés par les Pièces Jaunes. 32 000 Euros par mois, précisément, versés sous forme d’indemnités de défraiement – donc non-imposables. Tous les frais engendrés par ses prestations (déplacements, garde-robe, hôtels, frais de bouche, téléphone) étant remboursés par la fondation, on peut légitimement se demander ce que ces dizaines de milliers d’euros mensuels peuvent bien « défrayer ».

bernadettechirac.jpg

  Passons à Bernadette, la sympathique petite vieille qui envahit périodiquement les JTs pour annoncer la somme « récoltée » grâce à la charité des français. Egalement « bénévole », ses lignes de frais sont en revanche plus détaillées – transparence oblige !

  On y compte, sur l’année 2007 :

* 38 000 Euros de frais de garde-robe

* 48 000 Euros pour son véhicule associatif (Peugeot 608)

* 347 000 Euros de frais de déplacement

* 285 000 Euros de frais de bouche (délirant, non ?)

* 52 000 Euros de « frais divers » (téléphone, timbres…)

* et enfin, 927 000 Euros de frais de personnel (14 employés issus du personnel de l’Elysée chiraquienne, chauffeurs et secrétaires particuliers notamment)

  Soit une dépense de… 141 000 Euros par mois. 

 

  Quizz : Combien pèse, en tonnes de pièces jaunes, ce sucrage digne d’une célèbre association de lutte contre le cancer ?

4 Réponses à “Pièces jaunes (dans la poche)”

  1. Muriel dit :

    Bonjour,
    j’aimerai savoir d’où sortez vous tous ces chiffres? et savoir aussi s’il est possible de retrouver l’immatriculation de cette porche cayenne… ce qui serait encore mieux est que le motard qui a arrêté David Douillet se fasse connaître… mais là j’en demande un peu trop sans doute… clin d’oeil quoiqu’il en soit, info ou intox… « opération pièces jaunes » est loin d’être transparente… Mu

  2. jrdf dit :

    Merci pour ta méfiance, ami lecteur… je viens de rectifier le tir, en recoupant d’après d’autres infos. Aussi bizarre que cela paraisse, la partie la plus crédible de cet article – celle liée aux voitures de luxe – semble être une rumeur malfaisante.

    En revanche, la question des frais est avérée.

  3. gandouin dit :

    JE SUIS ASSEZ INDIGNE DES PRATIQUES DE CETTE FONDATION . CAR JE LIS NULLE PART DES EXPLICATIONS QUI S’IMPOSERAIENT DE LA PART DE MADAME CHIRAC ET DE MONSIEUR DOUILLET CONCERNANT LEUR PROBITE OU TOUT AU MOINS UN DEMENTI ! SERAIT-CE QUE ………………………………….

  4. Yves Harel dit :

    Voitures, rentes et autres indemnités n’ont aucune réalité. Consultez le site de la Fondation http://www.fondationhopitaux.fr, rapprochez les chiffres et vous verrez où est l’erreur… ou la volonté de nuire émanant de personnes courageusement anonymes. Yves Harel, délégué général Fondation hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales