Le Sénat adopte l’amendement sur l’imposition des indemnités journalières

  Un débat compliqué, mais qui aura sans doute des répercussions sur la vie des français, et permet d’y voir un peu plus clair dans les lignes politiques défendues par certains politiciens…

  Il s’agissait de savoir, au Sénat, si les indemnités journalières liées aux accidents du travail devaient être comprises dans l’imposition sur le revenu. Jusque là, elles en étaient exonérées.

  Des positions surprenantes, donc, puisque face à Jean-Jacques Jégou (« centriste » très proche de Nicolas Sarkozy), défendant son amendement pour l’imposition de ces indemnités – au titre de « faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat » – Christine Lagarde, notre Ministre des Finances, en est venue à défendre « la fiscalité compassionnelle ». En gros, elle a rejoint l’avis des communistes, qui arguaient que cet amendement allait engendrer un peu plus de misère sociale, sur une situation déjà très dure – puisqu’il s’agit de maladies, ou d’accidents du travail, tout de même…

  Rendant le débat encore un peu plus complexe, Michel Charasse, ex-socialiste rappelons-le, qui traîne une pelletée de casseroles derrière lui, s’est prononcé en faveur de l’amendement. A savoir, qu’il en a profité pour faire comme à son habitude, raconter sa vie (entre autres, à quel point il était génial au ministère des Finances, à son époque…), et jouer son électron libre. Logique bien tordue donc, qui veut qu’on exonère tout le monde, ou personne. Dans ce cas-là, il choisit donc le « personne ». Ce que ce type peut m’énerver, avec sa suffisance et son goût pour l’esclandre… Comment peut-on trouver qu’imposer des indemnités journalières puisse être un comportement de gauche ?!?

  Vote debout-assis, donc, assez serré : et l’amendement est adopté, malgré les efforts de Lagarde pour le repousser.

  Bon, vu le nombre de commentaires sur mes articles, en ce moment, je suppose que vous vous en foutez, mais ça vous importera peut-être plus lorsque vous vous retrouverez victime d’un accident du travail…

-jrdf
rss 1 réponse
  1. Michel LAVAL
    2 octobre, 2009 | 17:19 | #1

    Globalement d’accord.
    Un correctif cependant : Jean-Jacques JEGOU n’est pas un « centriste très proche de Nicolas Sarkozy ».
    C’est le patron du MoDem dans le Val-de-Marne, à fond les manettes partisan de François Bayrou.
    Je vous rappelle qu’à Bruxelles les députés MoDem siègent dans le groupe des LIBERAUX.
    Sur bien des aspects en économie il leur arrive donc d’être plus à droite que bien des députés UMP.
    Comme en Allemagne d’ailleurs, où les libéraux cherchent à pousser plus à droite Angela Merkel…

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales