Rénovation urbaine en France : des résultats dérisoires

  Alternatives économiques (l’un de mes magazines de chevet) publie dans son dernier numéro un rapport de l’ANRU qui fait le point sur la situation de la constructions des nouveaux logements et des réhabilitations promises depuis les promesses de 2005.

  Des chiffres édifiants… Déjà que les démolitions ne sont qu’assez rarement suivies de reconstructions équivalentes (vive la spécultaion immobilière), et que ce programme ne prend pas en compte le nombre de pièces dans les logements (je vais détailler tout cela dans un prochain article, consacré aux diverses magouilles liées à tout cela), le gouvernement nous considère vraiment comme des jambons. Bilan, donc :

  Pour 250 000 démolitions annoncées en 2005, 113 214 sont finalement programmées, 39 805 ont été commencées, et 31 927 finalement menées à terme. Taux de satisfaction des promesses : 12,7%.

  Pour les reconstructions, comme évoqué précédemment, c’est pire : sur 250 000 prévues, 104 981 sont programmées, 26 444 ont été commencées, et 10 807 réalisées à l’heure actuelle. Taux de satisfaction : 4,3%.

  Quant aux réhabilitations, vis-à-vis des 400 000 prévues en 2005, 217 417 sont programmées, 80310 ont été entamées, et 43958 menées à terme. Taux de satisfaction : 10,9%.

  Bravo ! Bravo ! Quel effort fulgurant ! Et on en promet encore, des nouveaux « logements sociaux » ?

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales