Le coup de Bernard Madoff – ou « escroquerie pyramidale à 50 milliards de dollars »

45348389madoffcourtgetty226b.jpg

L’escroc est à gauche, sur la photo…

 

  Les américains, selon la légende, font toujours tout en plus grand qu’en Europe.

  De ce point de vue, c’est clair que notre Jérome Kerviel national est enfoncé, sur ce coup-là. Bernard Madoff, dirigeant un fond de placement, étant à l’origine d’un trou de trésorerie de 50 milliards de dollars. A noter cependant, qu’en Inde aussi, un autre escroc financier du même style vient de plonger… Et pour changer, il ne s’agit pas des subprimes… Un nouveau tour de passe-passe du capitalisme actuel, alors ?

  Que nenni, ami lecteur, c’est à un mécanisme rudimentaire que nous avons affaire ici, et dont ce post va essayer d’expliquer le fonctionnement. Cette arnaque est connue sous le nom de « pyramidale »… En fait, il s’agit de promettre un énorme retour sur investissement à ceux qui viennent placer leur pognon dans la structure. Des taux d’intérêt deux fois plus élevés, par exemple, en prétextant n’importe quelle connerie du genre « on a un truc infaillible » ou « on spécule sur les cours des monnaies, vous pouvez pas comprendre ». Les pigeons – en l’occurrence, il s’est agi notamment d’organisation humanitaires qui ont voulu faire fructifier leurs thunes – vachement humanitaire, en passant… – les pigeons, donc, affluent en masse, et se refilent le mot tandis que les premiers touchent, effectivement, leurs intérêts faramineux.

  Le truc, c’est qu’il n’y a pas de « truc ». Ces retours sur investissement sont payés grâce à la venue de nouveaux investisseurs. Et cette arnaque peut se poursuivre tant que de nouveaux gogos viennent déposer leur argent dans la structure.

  Dans le cas de Madoff, une enquête un peu plus approfondie que les autres a donné le signal d’alerte – et, privé de ses nouveaux pigeons, l’escroc a bien du déclarer qu’il avait truqué les comptes de son fonds de placement. Evidemment, Madoff a eu le temps, comme ses confrères, de prendre sa part du butin qu’il a brassé, et de mener jusqu’à la découverte de son arnaque, une vie de pacha.

  Epilogue : le voici haï par une pelletée de clients volés, aux USA… mais actuellement, toujours à l’écart de la prison. Cependant, ses biens ont été saisis; Enfin, ceux qu’il n’aura pas pu planquer en prévision de son arrestation…

  Anecdote : Ce type d’escroquerie pyramidale est également à l’origine d’une guerre civile en Albanie, après sa sortie du système soviétique, lorsque des banques construites sur ce modèle ont fait « fructifier » les thunes des épargnants, et les ont fait quitter le pays juste avant que l’entourloupe ne fut mise à jour… Bilan : une bonne part de la population albanaise qui s’est retrouvée sans l’argent qu’elle avait déposé à la banque. C’est marrant, le capitalisme, hein ?

5 Réponses à “Le coup de Bernard Madoff – ou « escroquerie pyramidale à 50 milliards de dollars »”

  1. Sceptique dit :

    Donc, une escroquerie de ce type, non couverte par des transactions « normales » aurait pu abuser pendanr 28 ans (l’escroquerie aurait commencé en 1970) de pigeons incompétents comme miliardaires ou trusts humanitaires mais aussi quelques unes des banques les plus prestigieuses de la planète? 28 ans! Vrai ou faux investissement, personne n’attend si longtemps pour un retour sur investissement et dans toute cette période les « clients » pas si pigeons que ça ont pris leur bénéfice, réinvesti dans le fond, amené de nouveaux clients ou retiré leurs fonds, avec leurs bénéfices prélevés sur les capitaux voisins! Un simple calcul du niveau élémentaire démontrerait que les capitaux auraient été asséchés depuis bien longtemps.
    Les « victimes bancaires de Madoff » sont-elles des pigeons ratissés d’un coup par l’écroulement de la pyramide ou des charognards qui, après avoir profité des années de la combine se sont fait piéger à la dernière opération pour cause de crise ?
    Combien avaient elles gagné avant, et quel était le contenu réel de l’edge fund que gérait M Madoff, avec sans doute la participation de ses chères victimes ?

  2. jrdf dit :

    Moui… Dans ce type d’affaires, encore une fois très classiques, le taux d’intérêt est généralement de 10%. Donc, effectivement, nombre de clients ont reçu un retour sur investissement de cet ordre, en particulier dans le cas du Hedge Fund de Madoff, crédités par les apports des nouveaux entrants, et couverts par des comptes bidonnés. Il faut toutefois noter que de nombreuses associations humanitaires ont placé leur argent dans ce fond d’investissement, sans donc en retirer beaucoup d’argent… En bref, certains y ont perdu toutes leurs thunes, le fonds étant placé en liquidation, et même avec un taux de 10% par an, c’est une sacrée arnaque. Qui a effectivement duré 28 années. Notez bien, comme je l’écris dans cet article, que ce machin pyramidal est finalement assez répandu, en Inde notamment, et qu’il a provoqué une révolte populaire en Albanie !

    La question est plutôt : Que faire contre cette magouille, pourtant élémentaire ? A part mieux contrôler les comptes de ces fonds et de ces banques, évidemment…

  3. Bernard Madoff dit :

    Pour me faire bien voir au travail je prends toujours ma pause café avec un mug Bernard Madoff certains n’apprécient pas, mais personne ne reste de marbre lol

  4. cagoule dit :

    En papotant hier avec un ami américain sur le cas Madoff, il me faisait remarquer que si Madoff était français, aucun juge parisien n’aurait pu le condamner. En effet, me disait-il, quelle différence entre son système et celui de la retraite par répartition en France ? – Madoff prenait l’argent des uns pour rembourser les autres, jusqu’au jour ou le système a atteint ses limites ! -L’état prend l’argent des actifs (captifs) pour payer les retraités, jusqu’au jour ou le chômage aidant, il n’y aura plus suffisamment d’argent pour payer tous les retraités. N’est-ce pas une similitude troublante et qui devrait faire un peu réfléchir La première dame du parti socialiste ?

  5. clovis simard dit :

    Bonjour,

    L’ANATOMIE D’UN ESCROC-MADOFF ?
    (fermaton.over-blog.com)

    Mon Blog, présente le développement mathématique de la conscience c’est-à-dire la présentation de la théorie du Fermaton (La plus petite unité de la conscience humaine).

    Cordialement

    Clovis Simard

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales