L’UMP truque les votes électroniques (ça promet…)

  Prêt pour un second mandat de Sarkozy, quoique vous preniez la peine de voter ? Le Canard Enchaîné révèle, cette semaine, que l’UMP pratique le trucage des votes électroniques en interne… On parie que les machines à voter seront dix fois plus nombreuses, en 2012 ?

 Par Hervé Liffran

  L’UMP, qui a abandonné les bulletins de vote en papier depuis plusieurs années, est accusée d’avoir truqué ses bulletins électroniques. Un cadre du parti a porté plainte et une information judiciaire a été ouverte à Paris le 8 Décembre, pour « abus de confiance, faux et usage de faux et usurpation d’identité ».

  Ancien conseiller de Paris, Alexandre Galdin soupçonne son parti d’avoir piraté le vote des militants, en juin 2006, pour l’empêcher d’être élu délégué de circonscription de l’UMP dans le XVe arrondissement. Le plaignant dispose de nombreux éléments qu’il a transmis à la justice. Par exemple, plusieurs militants certifient n’avoir jamais voté alors que les ordinateurs du parti ont enregistré leur participation au scrutin.

  A l’appui de sa plainte, Alexandre Galdin a communiqué un document fort instructif. Il s’agit d’un tableau, établi par des responsables de l’UMP, qui recense les codes secrets attribués à plusieurs dizaines de militants pour leur permettre de voter par Internet. En face, une case indique l’identité des militants dévoués qui ont voté à la place et à l’insu de leurs petits camarades.

  Si la fraude était confirmée, cela pourrait jeter un gros doute sur l’intégrité des autres élections internes à l’UMP (NDLR : Nomination de Sarkozy à la présidentielle, en 2007, exceptée puisqu’il était le seul à se présenter… BOUAHAHAHAHA).

  Pour organiser ses scrutins, le parti de Sarko a toujours fait appel à Election Europe, spécialisée dans le vote électronique. Cette société française, qui ne dispose d’aucun bureau dans l’Hexagone mais d’une simple boîte aux lettres en banlieue parisienne, n’avait en 2007 que deux salariés. Ces effectifs réduits ne l’ont pas empêché de collectionner les contrats prestigieux… L’organisation des élections du bâtonnier des avocats de Paris, par exemple, ou le vote des actionnaires de Renault et de Canal Plus lors des assemblés générales et – à la demande du gouvernement – l’élection du Conseil supérieur des Français à l’étranger.

 

  NDLR : L’UMP a promis de prendre des mesures pour contrôler au mieux les votes électroniques de ses militants, notamment par le biais d’un huissier dans le cas des votes par procuration. Les votes multiples par ordinateur seront également détectés – ce qui signifie que pas plus d’une personne, dans un foyer, ne pourra voter aux élections internes de l’UMP… Bon, l’important dans tout cela, est que les élections nationales n’utilisent pas de codes secrets dans ce genre-là, que les votes de grandes sociétés sont possiblement truqués, et qu’un parti au pouvoir peut magouiller ses élections en interne sans que cela ne fasse grand bruit, ni ne provoque de procédure de destitution…

  La France, ce beau pays… pour les touristes.

-jrdf
rss 4 réponses
  1. Matif
    18 janvier, 2009 | 12:08 | #1

    Attention, en France le vote électronique s’étend dangereusement, et pas qu’à l’UMP : le vote par internet a été utilisé pour les prud’hommes à Paris, il a été imposé pour l’élection des membres du conseil de l’ordre des infirmiers, il est autorisé pour les élections des représentants des CE dans les entreprises.

    Restons vigilants.

    Signer la pétition nationale pour le maintien du vote papier (déjà plus de cent mille signatures), c’est important !
    http://www.ordinateurs-de-vote.org/petition/

    Pour en savoir plus sur le vote par internet, lire cette étude d’un chercheur d’un laboratoire CNRS d’informatique « Analyse des vulnérabilités de trois modes de vote à distance », Legalis.net, pp.13-31, #3, septembre 2008.
    http://www.sciences.univ-nantes.fr/info/perso/permanents/enguehard/perso/Enguehard_Legalis2008.pdf

  2. YAN
    21 janvier, 2009 | 9:42 | #2

    C’est amusant, quand les chiens de garde du Sarkozysme ne savent pas quoi répondre à leurs contradicteurs, ils renvoient aux bisbilles socialistes et à la fameuse commission de récollement!

  3. 11 juillet, 2010 | 12:42 | #3

    bonjour

    je voudrais connaitre la suite d el’affiare sur le vote électronique : europe election a t il fourni à l’ump les idendifiants et les mots d epasse pour falsifier la sincerité du scrution?

    cordialement

    Dernière publication sur Nous les retraités (ées) CGT ArcelorMittal Dunkerque : 15N039

  4. Tanguy
    20 octobre, 2011 | 12:34 | #4

    Bonjour,

    Comme cgtdk je me demande s’il y a eu des suites.

    Merci

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales