Sarkozy face à l’impondérable

  On pourra voir dans cet incident une anecdote purement accessoire… Personnellement, j’y vois un comportement symptomatique du personnage. A noter, que Sarkozy terrifie tellement les équipes de tournage, que personne n’a eu le cran de le couper durant son discours !

12508571632494.jpg

Source : L’Express

Le journaliste médias de L’Express, Renaud Revel, nous rapporte sur son blog un étonnant incident survenu le 18 février dernier, à l’Elysée, après que Nicolas Sarkozy eut organisé le fameux sommet social, et qui précédait sa déclaration diffusée dans les journaux télévisés de TF1 et France 2.

En effet, alors qu’il enregistre son intervention sur la situation sociale du pays, le réalisateur aux manettes ce soir-là – Gilles Amado, l’un des cracks du métier qui officie pour TF1 -, se rend compte que l’enregistrement n’est pas lancé et que le chef d’Etat parle dans le vide depuis plusieurs minutes…

Evidemment, panique générale dans la régie et à l’Elysée, où, Nicolas Sarkozy poursuit son discours, plein de convictions. Gilles Amado tente d’expliquer aux conseillers du président qu’il faut stopper l’enregistrement et recommencer, mais personne ne bouge, alors que Nicolas Sarkozy poursuit son élocution… dans le vide.

Finalement, un très courageux technicien se dévoue. Il avance vers le chef d’Etat, marchant sur des oeufs, et s’en va interrompre le président, toujours en train de déclamer… dans le vide, et lui apprend qu’il y a un petit soucis technique : de tout ce qu’il a dit, rien n’a été enregistré.

Avec la retenue qu’on lui connaît, Nicolas Sarkozy explose, pique un coup de sang de quelques instants et lâche, selon Le Point : « Démerdez-vous ! Je ne la refais pas ! »

Une fois calmé, il se résigne finalement à recommencer la prise. Pas d’autre choix, évidemment. Il est quasiment 20h lorsqu’il termine enfin la seconde prise qui sera la bonne. Les journaux télévisés de TF1 et France 2 auront bien du Sarko au menu !

Mais… l’incident n’en est naturellement pas resté là ! Que nenni ! Toujours au top de l’énervement, Nicolas Sarkozy, qui ne s’est toujours pas remis de cette erreur (humaine ? technique ?), appelle le soir même Jean-Claude Dassier, le patron de l’information de TF1, et lui demande « gentiment » des explications quant à la bourde de son équipe. D’après certaines sources, cet entretien fut bref, mais… très viril !

L’incident, confirmé par la chaîne, s’est finalement clos sur une lettre d’excuses envoyée à l’Elysée par Jean Claude Dassier et Nonce Paolini, le PDG de la chaîne.

Nicolas Sarkozy n’aime décidément pas connaître la panne… 

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales