Mélissa Theuriau versus Brice Hortefeux

 

http://www.dailymotion.com/video/xado9b

Source : http://www.purepeople.com/article/melissa-theuriau-a-t-elle-ete-trop-loin-avec-brice-hortefeux-la-police-veut-sa-tete-aie_a39146/1

 

Le baptême du feu de Mélissa Theuriau pour son retour aux commandes du magazine Zone Interdite, après son long congé maternité et de petits pépins de santé, est loin d’avoir été un pétard mouillé : en cause, son « interview » de Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, qui a tourné à l’affrontement.

Déjà, les réticences de la compagne de Jamel Debbouze lorsqu’elle avait appris son programme de rentrée laissaient entrevoir un parti-pris et une animosité un peu plus que latents : « Le sujet qu’on diffuse est assez valorisant pour lui car il fait la part belle à la police nationale, avait-elle déploré. Il dépeint parfois les flics comme des super héros face à une délinquance maghrébine hostile. Le reportage a été tourné cet été, avant mon retour. Si j’avais eu le choix, je ne serais pas revenue avec ce sujet.« 

Une posture pas très déontologique qui n’a pas tardé à se traduire en actes sur le plateau, ce 30 août, la jeune femme attaquant l’homme d’Etat – prises de parole incisives, le corps hostilement tendu vers l’avant -, et revenant à la charge avec des arguments discutables pour prendre son interlocuteur en défaut…

Une attitude et des propos qui ont attiré sur Mélissa Theuriau les foudres des policiers, qui ont adressé une lettre au président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost, qui conduisait récemment la rentrée des personnels de sa chaîne. Par le biais de son secrétaire général Jean-Claude Delage, le 2e syndicat de gardiens de la paix, Alliance, s’est insurgé contre ce qu’il qualifie de « dérapage verbal« , demandant que M6, au nom du « mécontentement unanime » des policiers, « se désolidarise » de sa journaliste vedette, « condamne son comportement » et « le fasse savoir aux 120 000 policiers choqués » par cet « acte isolé » : « Sans doute aveuglée par une haine non dissimulée de la police, son comportement extrêmement agressif l’a amenée à salir l’ensemble des policiers en énonçant sans discontinuer des accusations mensongères« , stigmatise Jean-Claude Delage.

M6 doit déjà regretter d’avoir envoyé au feu Mélissa Theuriau malgré sa désapprobation affichée. Reste à savoir si la chaîne risquera de se mettre à dos les forces de l’ordre, compromettant la possibilité de futurs reportages, pour soutenir sa journaliste… qui est aussi, et ce n’est sans doute pas par hasard sur ce sujet délicat, l’épouse de Jamel Debbouze … Nous on dit ça, on dit rien !

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales