Référendum interne au PS – rien que de la joie…
22 octobre, 2009 @ 3:42 La vie politique des socialistes (+190)

  Un post méfiant, ami lecteur, émanant de ton serviteur; Malgré ma carte au PS, ce référendum, blindé pourtant de bonnes intentions, me laisse un goût amer en bouche.

  C’est une réflexion paradoxale, certes, s’agissant d’un référendum instituant la parité, des primaires élargies, et se voulant défenseur de nouvelles règles éthiques et démocratiques.

  Le problème étant, premièrement, que tout ceci, grosso modo, aurait déjà dû être fait; faux procès donc, forcément, puisque l’équipe Aubry vient tout juste de s’installer sur le fameux trône – bien qu’elle rassemble tous les courants du PS, et donc tous ceux qui, il y a vingt ans, étaient déjà là (traîtres à présent encartés UMP exceptés).

  C’est pourtant une réalité : la démocratie défendant la démocratie peut sentir l’odeur horripilante du foutage de gueule. L’avenir tranchera, comme d’habitude; et pour ne pas commettre les fautes que je dénonce, entrons dans le détail… car c’est bien là que le trouble me vient.

  Examinons les questions :

 

PRIMAIRES OUVERTES

•1.1 « Etes-vous favorables à la désignation du candidat(e) des socialistes par des primaires ouvertes aux citoyens qui souhaitent le changement en 2012 et veulent participer à la victoire de la gauche? » POUR : 68,34 %  CONTRE : 25,62%  ABST : 6,04 %

 

•1-2 : Donnez vous mandat au Bureau National pour organiser ensemble avec les formations de gauche qui le souhaitent de telles primaires dans le cadre d’un rassemblement politique et sur la base d’une plate-forme commune ?

POUR : 70,02 %  CONTRE : 21.64 %  ABST : 8.34 %

 

Jusque là, cela ne pose, apparemment, pas trop de problèmes… On demande aux militants de valider, ou non, une procédure expérimentée dans d’autres pays (En Espagne, notamment…); Le résultat est presque sans appel, et positif. Restent que « l’organisation » de cette procédure n’est pas évoquée de manière précise. Enfin, pour pinailler encore un peu (mais cela viendra, j’en mets ma main à couper), le principe des primaires de ce style, indépendant de la volonté d’Aubry par ailleurs, induit le doute que l’ennemi politique ait pu favoriser le candidat le moins apte à remporter la victoire.

Passons au reste… qui se révèle bien plus croustillant : 

 

NON CUMUL DES MANDATS

•2-1 : Etes-vous favorables, comme étape vers le mandat parlementaire unique, à l’impossibilité de cumuler, sans attendre le vote d’une loi, dès les prochains renouvellements un mandat de parlementaire avec une présidence d’exécutif local ou la participation à un exécutif ?

POUR : 71,15 %  CONTRE : 21,29 %  ABST : 7,56 %

 

•2-2 : Êtes-vous favorables à limiter à trois les mandats successifs des présidents d’exécutifs locaux (Maires, Présidents de Conseil Général, de Conseil Régional, et d’Intercommunalité) ?

POUR : 74,90%  CONTRE : 18,94 %  ABST : 6.16 %

Sur ce point, à titre personnel, j’attends de voir, mais cela me semble effectivement une avancée démocratique. Les cas sont très variés (certains électeurs semblent vouloir garder leur politicien jusqu’à la mort)… Cependant, le non-cumul des mandats et le renouvellement induit par leur limitation, sont à mes yeux quelque chose dont tout socialiste peut se sentir fier; et qui disrtinguera le PS des autres partis, moins regardants sur ces questions.

Wait and see, donc…

 

LA PARITÉ, LES DIVERSITÉS, LES OUTREMERS ET LE RENOUVELLEMENT GÉNÉRATIONNEL


•3-1 : « Êtes-vous favorables à l’instauration de la parité totale dans toutes les instances du Parti (locales et nationales) ? »

POUR : 71,31 %  CONTRE : 19,10 %  ABST : 9,59 %

 

•3-2 : Êtes-vous favorables à l’instauration de la parité dans les candidatures pour les élections législatives de 2012 ?

POUR : 71,99 %  CONTRE : 18,57 %  ABST : 9,44 %

 

•3-3 : Donnez-vous mandat au Bureau National pour fixer, pour chaque élection, des objectifs de renouvellement contribuant à une meilleure représentation des diversités de la société française,
et pour cela, en réservant si nécessaire, des
circonscriptions électorales ?


POUR : 61,01 %  CONTRE : 26,48 %  ABST : 12,51 %

 

Cette partie-là du référendum est plus épineuse… sachant que la vieille tactique du PS Je-te-mets-un-Noir-dans-une-circonscription-ingagnable-histoire-de-faire-genre est devenue assez fameuse – n’y voyez pas tout de suite du racisme, dans le sens le plus admis du terme; il s’agit d’une forme de réalisme pratiqué par les décisionnaires… qui ne veulent pas risquer un siège pour faire « sympa ». Allez, pour une fois, je m’y mets, mais autant me mettre à leur niveau : J’ESPERE QUE LA VICTOIRE D’OBAMA LES FERA CHANGER D’AVIS !

Ce petit coup de gueule, je l’espère, est en passe de devenir obsolète. Mais le flou du dispositif, encore une fois, m’interroge. Pour la parité dans les instances, c’est déjà moyennement simple à concevoir (d’un point de vue strict). Pour celle des candidatures, cela l’est plus, si l’on excepte le syndrome du Je-te-mets-une-femme-dans-une-circonscription-ingagnable-parce-que-le-féminisme-c’est-cool.

En revanche (mode humour off), il est intéressant de constater que la question de la représentativité n’a été validée que par 61,01% des militants… et rejetée par plus du quart ! Alors qu’il s’agissait, apparemment, d’un point très consensuel, il semblerait que l’ombre de l’isoloir ait révélé quelques réticences, de ce côté-là… Surprenant, non ?

 Avançons…

 

DÉMOCRATIE INTERNE

•4-1: Donnez-vous mandat au Bureau National pour proposer dans la réforme de nos statuts des règles nouvelles permettant d’ouvrir largement notre parti aux hommes et aux femmes de gauche en réduisant les obstacles à leur adhésion (adhésion directe, adhésion à des sections thématiques, montant des cotisations, modalité d’accueil, adhésion sur Internet…)?

POUR : 73,38 %  CONTRE : 18,12 %  ABST : 8,50 %

 

•4-2 : Donnez-vous mandat au Bureau National pour proposer dans la réforme de nos statuts, des règles de démocratie interne permettant d’améliorer l’efficacité de nos Congrès et de choisir nos dirigeants en cohérence avec nos orientations politiques ?

POUR : 77,30 %  CONTRE : 13,60 %  ABST : 9,10 %

 

HSSSSS… Cette partie-là m’interloque, et celle qui suit davantage… je défie quiconque de trouver, là-dedans, hormis dans les termes « adhésion sur Internet » et « adhésion directe » (auprès d’une section, et déductible d’impôts… allez savoir pourquoi l’autre ne l’est pas…), quelque chose de précis là-dedans. Il s’agit d’une carte blanche offerte au Bureau National ! Et le meilleur est réservé pour la fin :

 

RÈGLES D’ÉTHIQUE
•5.1: Etes-vous favorables à la création dans notre parti d’une autorité indépendante et incontestée, chargée de faire respecter les règles d’éthique et de droit s’imposant à tous les adhérents du Parti Socialiste, disposant des moyens de les faire respecter et tranchant en dernier ressort toute question en rapport avec la violation de nos règles communes ?
POUR : 80.39 %  CONTRE : 10.37 %  ABST : 9.24 %

 

•5.2: Approuvez-vous la mise en œuvre dans les scrutins internes de notre parti, de nouveaux mécanismes, inspirés des règles et des moyens de la République, garantissant la sincérité et la fiabilité de nos votes ?
POUR : 86,39%  CONTRE : 5,80%  ABST : 7,81 %

 

…voilà. Pile ou face, ami lecteur ! Le PS sera gardé, dans ses principes éthiques, par un machin absolument indéfini chargé, par ailleurs, de veiller au respect de règles encore non-écrites. La dernière question, qui peut faire office de révolution, n’en reste pas moins grinçante – puisqu’elle sous-entend la généralisation des fraudes lors des scrutins. D’autant que la solution n’est pas évoquée ! La formulation de cette question peut s’entendre ainsi : « En 2009, le PS découvre les principes républicains, et décide que ses scrutins seront sincères et fiables ! »

C’est du délire ! Ce qui est terrible, est que cette question n’aurait jamais du être formulée… et qu’on ne peut pas blâmer l’équipe Aubry de s’y attaquer. Alors, que faire ?

Attendre, peut-être… mais le faible taux de participation (moins d’un adhérent sur deux) illustre la méfiance soulevée par ce référendum. Espérons que la confiance de ceux qui y croient encore (dont votre serviteur – on ne sait jamais…) ne sera pas trahie.

-jrdf
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales