posts dans la catégorie 'Rien à voir (+55)'


ACTION !

  Ami lecteur,

  J’ai vécu ces dernières années à tes côtés, m’informant, recoupant, m’attristant et ouvrant ma grande gueule sur ces pages virtuelles.

  Cela ne me suffit plus, maintenant. Je ne veux plus me contenter de critiquer, je veux agir ! La famine frappe, les Etats se perdent dans la spirale de l’endettement, l’Union Européenne coupe ses aides aux démunis, et surtout, la monde connait actuellement un sursaut de liberté que je ne peux pas laisser passer.

  J’ai donc créé mon parti politique, l’Alliance Confortiste Française, afin de reprendre en main l’économie et la politique par la création d’entreprises éthiques (nous avons une Charte), puis par la promotion de nos idéaux à travers le processus démocratique. Afin que ce monde connaisse une hausse globale du niveau de vie. Afin que personne ne meure de faim. Afin de construire des logements pour tous. Entre autres choses.

  Voilà, trois semaines que le blog de l’ACF est lancé et déjà des retours positifs… c’est encourageant. Voici son URL : acf.revolublog.com

  Je compte y consacrer mon temps, et peut-être revenir sur ce blog lorsque le bébé pourra marcher tout seul. Quoiqu’il en soit, le JRDF reste en ligne. Merci, merci, merci encore pour ces centaines de milliers de connexions, ces milliers de commentaires, ces messages, merci, ami lecteur, d’exister et de nous avoir soutenu. Ce n’est pas un au revoir. C’est un appel ! L’heure est venue, pour nous, d’entrer dans le concret, et de montrer à ces saloperies de pillards et de mafieux qui dirigent maintenant la majorité de l’économie mondiale, et à leurs pions politiques, que le peuple peut penser et s’organiser. Oui, ça fait un peu anar, et alors, hein ? Plus sérieusement, l’ACF est proche du PS et on souhaite à Hollande – s’il se révèle intègre – tout le bonheur du monde dans ses projets présidentiels. Le règne de Sarkozy a encore fait monter la puissance des forces de l’argent.

  Eh bien, récupérons l’argent ! Récupérons le commerce ! Récupérons la politique ! Pour la démocratie, pour un meilleur partage des richesses, et pour un monde plus confortable !

  Salutations !

Elizabeth 2 veut se faire financer par un fonds de pauvreté

Elizabeth 2 veut se faire financer par un fonds de pauvreté dans Actu Internationaaaale (+165)

C’est que c’est grand, Buckingham Palace ! Une vieille bâtisse comme ça, à chauffer, c’est juste un puits sans fond, où la menue monnaie du ménage tombe sans arrêt !

Ainsi, selon les quotidiens The Independent et The Daily Express, The Queen a demandé en 2004 au ministère de la Culture, en charge des subventions accordées à la famille royale, une autorisation de prélèvement dans un fonds de 70 millions d’euros, généralement réservé aux foyers modestes.

En effet, Elizabeth II, qui n’aime pas avoir froid, avait une facture de 1,2 millions d’euros à régler. Forcément, la doyenne de la famille Royale, dont la vergogne n’est pas la première qualité, a avancé de gros problèmes de trésorerie.

Si cette demande a été validée, la régnante a obtenu une fin de non-recevoir, avec une jolie missive qui disait en substance : « Je suis assez mal à l’aise quant aux répercussions médiatiques probablement hostiles qui interviendraient si l’on donnait une subvention au Palais, au détriment, par exemple, d’un hôpital. Désolé de ne pas être plus positif. »

P.L.N

Une météorite témoin de la naissance du système solaire retrouvée à Paris

Source : lepoint.fr

80049unemeteorite.jpg

  C’est une histoire extraordinaire, celle de l’incroyable découverte d’une météorite témoin de la naissance du système solaire dans un vieux carton d’emballage pour esquimaux ! L’auteur de cette découverte est un certain Jean-Jacques Corré, brocanteur à ses heures perdues. En 2001, il achète, à l’Hôtel Drouot, un lot de statuettes africaines. De retour chez lui, il découvre sous celles-ci une vieille serviette de toilette entourant un gros caillou noirâtre qui ne ressemble à rien de connu. Il le range dans un coin, attendant six ans pour le faire expertiser à l’université de Nantes, où il s’entend dire qu’il s’agit d’une météorite. On lui conseille de la montrer au laboratoire de minéralogie et de cosmochimie du Muséum d’histoire naturelle de Paris, dirigé par François Robert. Quand il s’y rend, à la fin 2008, il est reçu par Brigitte Zanda, responsable de la collection de météorites. « J’ai aussitôt constaté qu’il s’agissait d’une météorite de type chondrite dans un état de conservation exceptionnel. Il a accepté de nous la vendre pour un bon prix.  »

   Après diverses analyses, Brigitte Zanda et ses collègues découvrent que cette météorite de 1,3 kilo, baptisée Paris, est unique au monde. « L’astéroïde à qui appartenait cette météorite s’est condensé à partir de la même poussière interstellaire qui a formé le Soleil et les planètes voilà 4,55 milliards d’années », explique François Robert. Bien mieux : Paris ne montre aucune trace d’altération interne provoquée par la présence d’eau lors de sa formation. « C’est la première météorite dont la composition est restée intacte. Elle devrait nous apporter plus d’infos nouvelles », s’enthousiasme Brigitte Zanda.

   Les premières analyses ont montré la présence d’oxygène, de silice, de magnésium, de fer et aussi de carbone sous forme de matière organique. « Des analyses plus poussées nous procureront peut-être de nouvelles informations sur la naissance de la vie sur Terre », souffle la chercheuse. D’ores et déjà, elle a créé un consortium scientifique rassemblant quatre laboratoires français pour passer Paris à la moulinette. Mais Brigitte Zanda s’attend déjà à des demandes du monde entier.

Immensément riche, il décide de se séparer de sa fortune…. pour être heureux !

Source : Closer.fr

Mr Rabeder, 47 ans, un businessman Anglais, a pris une grande décision. Lire la suite l’article

Il a en effet décidé de se séparer du fruit de ses dures années de labeur, à savoir… sa fortune !

 

Ainsi, il a mis en vente sa luxueuse villa (avec lac et vue imprenable sur les Alpes) pour 1,6 millions d’euros, ainsi que : sa résidence de 17 hectares en Provence, estimée à 700 000 euros, ses 6 avions planeurs à 400 000 euros et son Audi A8, cotée à l’argus 50 000 euros.

Ces signes extérieurs de richesse, Mr Rabeder n’en veut plus. « Mon idée principale est de ne plus rien laisser derrière moi. Je me suis rendu compte qu’au final l’argent était contre-productif. Et que pire que tout, il ne m’apportait pas du tout le bonheur… au contraire même » a-t-il déclaré au Daily Telegraph.

Il prévoit même de retourner vivre très modestement, dans un petit studio. L’intégralité de l’argent récolté sera reversée à des associations caritatives, en Amérique Latine.

« Pendant très longtemps, j’ai cru que l’argent ne pouvait apporter que du bonheur. Je viens d’une famille très très pauvre où la valeur ‘travail’ était très importante (…) Mais récemment, j’ai testé un truc fou : dépenser tout ce que je pouvais dépenser pendant trois semaines, dans des voyages à travers le monde. C’est horrible ! Toutes les personnes que j’ai fréquentées n’ont jamais été ‘vraies’ avec moi. J’avais l’impression que nous étions tous, entre privilégiés, des ‘acteurs’. Que rien n’était vrai. Il n’y avait aucune connexion. »

Depuis qu’il a pris cette décision, Mr Rabeder se sent aujourd’hui « plus libre ».

Le « roi du spam » condamné à payer 711 millions d’euros à Facebook

nospam.gif

Un juge américain a ordonné à un pirate informatique qui s’était autoproclamé « roi du spam » sur Facebook de verser 711 millions de dollars au site Internet de socialisation.

Les responsables de Facebook ont reconnu vendredi 30 octobre qu’il était improbable que le malfaiteur, Sanford Wallace, verse effectivement cette somme, mais ils ont estimé que cette décision de justice marquait néanmoins une victoire dans leur lutte contre les « spams » qui sont en fait des messages publicitaires à but lucratif adressés frauduleusement aux utilisateurs du site.

Dans sa plainte, Facebook avait décrit M. Wallace comme « un escroc notoire de l’Internet qui a été impliqué dans diverses activités illégales de spamming et autres logiciels malveillants depuis le milieu des années 1990″.

L’an dernier, un autre site de socialisation, MySpace, avait obtenu 230 millions de dollars de dommages et intérêts. Sanford Wallace et un complice, Walter Rines, avaient été reconnus coupables d’avoir envoyé des messages leur permettant de se faire passer pour des utilisateurs classiques de MySpace et de tromper la vigilance de leurs destinataires. Ils pouvaient alors inonder les internautes de spams afin de les attirer vers des sites de vente bidon.

20 Euros le bébé

Source : Yahoo Infos

Pensacola, Etats-Unis – Un jeune couple a tenté de vendre son bébé pour 20 euro; avant d’être arrêté.


Robert G. Ellingson, 23 ans, a approché deux personnes sur le parking d’une animalerie de Pensacola. Il leur a proposé une bière et, devant leur refus, leur a finalement proposé son bébé en échange de 20 euros.

Le couple a d’abord pensé à une plaisanterie, puis c’est la mère du nourrisson qui est intervenue pour confirmer que son enfant de deux mois était bien à vendre. La police, avertie immédiatement, a arrêté les parents et a confié le bébé aux services sociaux.

D’après les autorités, ils auraient déjà tenté de vendre leur enfant sur le parking d’une banque voisine quelques heures plus tôt.

Un chômeur de longue durée découvre un fantastique trésor

v710380141253860941.jpg

© Peter M. Fisher/Corbis/Peter M. Fisher

 

http://www.lepost.fr/article/2009/09/25/1711607_un-chomeur-de-longue-duree-decouvre-un-fantastique-tresor.html

 

Ce Britannique âgé de 55 ans est chômeur de longue durée, et le voilà, devenu célèbre et riche !

Par quel miracle ?

Pas de miracle dans cette « belle histoire », mais plus prosaïquement, c’est grâce à son détecteur de métaux, que Terry Herbert a retrouvé le moral.

Le 5 juillet dernier, à Bumtwood, Terry a parcouru le champ en face de chez lui avec son détecteur.

Et là, Terry est tombé sur un trésor, relate Le Parisien.

Mais pas n’importe quel trésor.

Les archéologues britanniques estiment qu’il s’agit d’un trésor « digne du tombeau du pharaon Toutankhamon ».

Un trésor qui, selon les archéologues serait « un joyau de l’art anglo-saxon », datant du VIIème siècle.

Un trésor estimé à plus d’un million d’euros et qui se compose de pas moins de 1.345 objets.

En vrac : des bagues, des broches, des épingles à vêtements, mais aussi une collection de pommeaux d’épées d’apparats décorés de grenat…

Terry a retiré de « son champ » 5 kg d’or et 2 kg d’argent.

Un trésor qu’il va partager avec son voisin, propriétaire du champ.

Alors comment on découvre un tel butin ?

C’est très simple, explique Terry :

« Je m’ennuyais cet été et j’ai demandé à mon voisin si je pouvais effecteur des fouilles dans son champ. J’y suis allé. »

C’est vraiment très simple, non ?

« Et là, très vite, mon appareil a sonné. J’ai passé cinq jours à tout déterrer », confie l’heureux homme.

L’emplacement du trésor est tenu secret à la demande des autorités archéologiques.

Pour éviter le pillage…

D’autres recherches vont être effectués aux alentours de ce champ.

Les historiens disent avoir « 20 ans de travail » devant eux avec cette découverte.

Et Terry, très pragmatique, va s’acheter une maison pour sa retraite avec la revente de son trésor.

Insulter son patron n’est pas un motif de licenciement en Espagne

Barcelone, Espagne – Un tribunal catalan a jugé qu’insulter son patron n’était pas un motif de licenciement et a ordonné la réintégration d’un employé licencié pour avoir qualifié son responsable de « fils de p*** ».

En 2008, un employé a insulté son patron de « fils de p*** » lors d’un échange houleux concernant une question d’argent. Licencié immédiatement, l’employé a alors porté l’affaire devant les tribunaux, jugeant le motif de licenciement erroné. Après avoir perdu son premier procès et fait appel, l’homme a eu gain de cause. La juge responsable de l’affaire considérant que « la dégradation sociale du langage fait que les expressions utilisées sont devenues couramment utilisées dans certaines circonstances, notamment lors de disputes ».

Le patron insulté a donc reçu l’ordre de réintégrer son employé et de lui verser une compensation de près de 6500 euros.

Une invasion de criquets repoussée avec du hardrock

criquets10724w300.jpg

Nevada, États-Unis – Une ville lutte contre une invasion d’insectes en diffusant, à un volume très élevé, des chansons de hard rock.

Les habitants de la ville de Tuscarora ont sorti leurs chaînes stéréo pour les brancher sur la station de radio rock locale, en poussant le volume au maximum. Cette technique serait la seule qu’ils auraient trouvée pour empêcher les insectes de s’arrêter dans leur ville. Tous les ans, en avril, des nuées de criquets traversent l’état à la recherche de nourriture. Malheureusement, quand ils se font écraser, ils sentent très mauvais. C’est pourquoi il fallait trouver une façon de les faire fuir. Selon les habitants, ils auraient essayé différents styles musicaux, mais le hard rock est celui qui fonctionnerait le mieux.

Fait divers : le cambrioleur viole le chien de la famille…

3038889253lecambrioleurviolelechiendelafamille.jpg

Source : Le Post

D’un côté, Christopher, un Américain de 26 ans de Farmington en Virginie. 

De l’autre, un berger australien:

photo d’illustration, capture d’écran du Inquisitr.com

Début juillet, une femme passe chez un ami pour récupérer quelque chose.

Elle trouve la porte ouverte, pénètre dans la maison et reste sans voix devant le spectacle qui s’offre à ses yeux. Face à elle, précise le Charleston Daily Mail, Christopher (un total étranger pour elle), en plein acte sexuel, avec devant lui, le chien, placé sur une chaise et maintenu par le jeune homme, pantalon sur les chevilles.

Selon elle, le chien crie de douleur. En la voyant, Christopher s’arrête net, et le chien s’enfuit. L’homme se dirige vers la femme, tout en remettant son pantalon. Mais elle prend peur et s’enfuit également.

Christopher a été arrêté pour barbarie envers les animaux mais également vol par effraction.

Un logiciel de filtrage chinois qui n’aime ni Garfield, ni Johnny Depp…

2610231555unlogicieldefiltrageinternetchinoisbloquegarfieldjohnnydepp.jpg

 

Pékin, Chine – Un nouveau système de filtrage internet instauré par le gouvernement chinois bloquerait les images du chat Garfield, mais aussi de Johnny Depp, de Paris Hilton et d’un rôti de porc cuit. 

Depuis le 1er juillet, le gouvernement chinois a ordonné que tous les ordinateurs vendus soient équipés du logiciel de filtrage de textes et d’images « Green Dam ». Ce filtre a pour but de bloquer tous les contenus violents et pornographiques que les internautes chinois pourraient rencontrer sur la toile.

Mais une fois le logiciel installé et le scanner d’images activé, des internautes ont constaté que les images inoffensives du film d’animation Garfield, celles d’un rôti de porc et d’autres du visage de Johnny Depp étaient bloquées par « Green Dam ».

Le scanner d’images est programmé en fait pour reconnaître des photos de personnes dénudées grâce au pourcentage de reconnaissance de couleur de peau visible ou lorsque la couleur du sang est présente. La couleur de la fourrure de Garfield a ainsi prêté à confusion. Le logiciel permet également aux internautes de choisir de bloquer les sites gays et illégaux. Les activistes homosexuels craignent alors que la prévention contre le virus du SIDA soit minorée.

Un requin tente de s’échapper et tombe dans une piscine…

Îles des Bahamas – Un requin femelle a sauté de son bassin et a terminé sa chute dans un toboggan aquatique avant de finir son voyage dans la piscine de l’hôtel voisin.

Les employés d’un hôtel vérifiaient que tout était en ordre lorsqu’ils ont découvert un requin nageant dans leur piscine. Visiblement, il avait sauté par-dessus la balustrade de son bassin, atterri sur un toboggan qui l’a amené tout droit dans la piscine de l’hôtel. Heureusement, le requin femelle âgé de 12 ans a été découvert mardi matin alors que la baignade n’était pas encore ouverte au public.

Les secours sont arrivés rapidement pour venir en aide à l’animal qui souffrait de problèmes respiratoires. En effet, victime du chlore contenu dans l’eau et malgré les efforts des employés du parc aquatique the Atlantis Aquarium qui l’ont rapidement pris en charge, le requin est mort peu après.

Adolf Hitler privé d’anniversaire

New Jersey, Etats Unis – Les parents d’un enfant de 3 ans, appelé Adolf Hitler, ont voulu faire écrire le nom du bambin sur son gâteau d’anniversaire. Le supermarché le leur a refusé.

 

Heath Campbell et sa femme Deborah ont tenté d’acheter, pour les 3 ans de leur fils Adolf Hitler, un gâteau avec l’inscription « Bon anniversaire Adolf Hitler« . Le supermarché ShopRite a refusé de le faire, jugeant leur demande trop « inappropriée« . Ce n’était pas une première. Ils s’étaient déjà vu refusé le gâteau de l’une de leurs filles de 2 ans, prénommée JoyceLynn Aryan Nation (en français « Nation Arienne »). Leur troisième enfant se prénomme Jeannie Honsylynn Hinler (en référence au SS Heinrich Himmler).

Mrs Campbell a déclaré : « ShopRite refuse de faire un gâteau pour un enfant de trois ans. C’est triste. » Quant aux prénoms controversés de ses enfants, elle ajoute : « Ce ne sont que des prénoms. Ce ne sont que des enfants. Ils ne vont pas faire de mal à qui que ce soit. » Pour Mr Campbell : « Ils disent qu’Hitler a tué tous ces gens, je leur réponds qu’ils ne vivent pas à la bonne époque. Cet Hitler là a disparu. (…) Oui, les nazis ont été mauvais à l’époque. Mais mes enfants sont petits. Ils ne deviendront pas comme ça. »

En revanche, pour Barry Morrison, directeur de l’Anti-Defamation League : « Ils pourraient tout aussi bien leur mettre un signe autour du cou qui dirait : fanatique, raciste, instigateur de haine. Quelle est la différence ? »

Le Père Noël déclenche une émeute…

  Allez, un petit peu d’humour pour nous remonter le moral… Ca se passe en Angleterre, et franchement, ça m’a bien fait marrer !

  Le pire parc de Noël :

  http://www.rtl.fr/fiche/2666929/en-angleterre-castagne-a-tous-les-etages-avec-le-pere-noel.html

Petit plaisir personnel : le dragon en enjoliveurs

dragonenenjoliveurs4709w560.jpg

 

Bon, c’est tout sauf politique, mais je trouve ça ‘achement beau…

Pour voir les autres créations du monsieur, Ptolemy Elrington en l’occurence, vous pouvez visiter son site :

 

http://www.paperblog.fr/1317252/des-enjoliveurs-de-voitures-transformes-en-sculptures-d-animaux-photos-/

L’affaire du chat phosphorescent

chatfluo4152w560.jpg

  Après les cochons phosphorescents, des chercheurs viennent de créer le chat génétiquement modifié pour briller dans le noir (avec une lumière dite « noire », utilisant le rayonnement des UV pour faire simple).

  De deux choses l’une… Il parait que c’est fait pour lutter contre la mucoviscidose. Chouette, alors (mais dommage, moi je trouve ça joli, j’aimerais bien en avoir un comme ça… tant que c’est pas radioactif…); Ensuite, il s’agit d’un « coup de pub » d’un labo pour lever des fonds. Ce chat existe, donc, mais c’est surtout pour qu’on parle de ses « créateurs »…

  Mouais. Evidemment, ça me choque un peu, ami lecteur, blague à part, qu’on s’amuse à trafiquer les gènes comme ça… Les hybrides ayant déjà, en général, une durée de vie assez courte. Il paraîtrait, d’après un témoignage, que le chat est bien traité, néanmoins…

  Vous en pensez quoi ?

Canular : Sarkozy et les nains de jardin…

http://www.dailymotion.com/video/k8y6jl9dSQidE5Qd1o

 

Bon, je sais, c’est débile, mais :

1/ Ca me fait vraiment marrer.

2/ Double effet Kiss Cool : C’est flippant. Preuve qu’un type à peine bien habillé peut s’improviser agent de l’Elysée, et fouiller des français pour voir s’ils n’ont pas de nain de jardin sur eux – rapport au droit à l’image de Sarkozy.

 

Ma phrase culte : « Oh bah non, ça fait rien, vous faîtes votre boulot ! »

…et de deux !

Rio Grande, Brésil – Une femme a été tuée sur la route des obsèques de son mari.

C’est alors que le cortège funèbre se rendait au cimetière qu’un accident de la route est survenu, propulsant le cercueil du défunt mari sur la tête de sa veuve.

La police a expliqué que Mme Marciana Silva Barcelos, 67 ans, se trouvait sur le siège passager du corbillard quand l’accident a eu lieu. Elle est décédée sur le coup. Le conducteur du corbillard et le fils de Mme Barcelos n’ont été que légèrement blessés.

La veille, Monsieur Barcelos avait succombé à une crise cardiaque lors d’une soirée dansante.

C’est du n’importe quoi putain… (Cassoulet power !)

Source : Le Post

Les spécialistes du marketing l’avaient à peine amorcé, Canal + l’a fait. La chaîne cryptée a lancé un buzz autour du cassoulet comme William Saurin et ses concurrents en auraient sûrement rêvé.

Commençons par le commencement. Lors de l’élection d’Obama, à New York, des journalistes de la chaîne déploient une banderole immense avec inscrit en tout aussi gros le mot « CASSOULET ». Les gens présents ne peuvent pas la rater, encore moins les télespectateurs des diverses chaînes présentes.

La courbe des requêtes Google montre un net bond, surtout venu de New York.

Commence alors sur les blogs un intense débat autour de 1- ce qu’est le mot « cassoulet » et 2- ce que cette banderole venait faire ici. Yann Barthès, l’homme par qui le scandale est arrivé, ne cachait pas son émotion: « Nous ne nous attendions pas à un tel buzz. Sur les blogs, ça les a rendus fous. Le site de « Time magazine » en a parlé. Le quotidien « Dallas Morning News » a même sorti qu’il s’agissait de la pancarte la plus étrange qu’ils n’avaient jamais vue. »

D’après 20minutes.fr, la page Wikipedia du mot « cassoulet » a vu le jour dans la foulée. (En fait, elle existe depuis 2004, mais a connu d’un coup un net bond d’activité).

Est-ce que cet intérêt soudain va faire revenir la gastronomie française aux Etats-Unis?

Edit le 13/11 à 16h10

Surfant sur le buzz Canal +, une personne a brandi une feuille de papier A4 où était inscrit au marqueur le mot « cassoulet » derrière Stéphane Le Foll, un proche de François Hollande.

L’affaire de la poupée vaudou : la liberté d’expression triomphe !

photo030245930613701.jpg

  Alala… au moins, on ne s’ennuie pas. En pleine tourmente financière, sociale, écologique et j’en passe, voilà que le Phare de notre Pensée décide, comme à son habitude, de faire dans la microgestion. Il s’attaque donc à l’utilisation faite de son image, à travers ces « poupées vaudou » elle-mêmes inspirées par un modèle venu des USA.

  Peine perdue : le jugement rendu donne raison à l’humour, et à la liberté d’expression. Ouf ! On respire… certes, cette forme de critique, à travers un simili-vaudou, peut être désagréable, et c’est tout de même une façon de se faire de l’argent sur le nom de quelqu’un, mais à ce train-là, n’importe quelle caricature serait passible de condamnation…

   A noter que Royal, plus fine, a rigolé de cette histoire, lorsqu’on lui a montré sa propre poupée vaudou, et ne souhaite pas du tout poursuivre les fabricants de ce produit.

  J’aime bien la morale du Groland, à ce sujet : « Sarkozy voudrait qu’on enlève de la circulation ses poupées vaudou; C’est-à-dire qu’au lieu de se faire piquer par des aiguilles, il préfère qu’on compresse ses poupées, qu’on les brûle, ou qu’on les jette dans de l’acide : il est maso ! »

1780540817procedureabusive.jpg

Les Anti-Nobel continuent à sévir (cool !)

NEW YORK (AFP) – Une étude française sur les « sauts comparés des puces de chat et des puces de chien » a remporté jeudi l’anti-Nobel de biologie, tandis que la Suisse était récompensée pour une loi sur la « dignité des plantes », lors de la distribution de ces prix insolites à l’Université Harvard.

Comme les dix-sept éditions précédentes, la remise jeudi soir des prix « Ig Nobel » –Ignobles Nobel, leur appellation officielle– était destinée à faire « d’abord rire, puis réfléchir », selon l’organisateur Marc Abrahams, éditeur de la revue scientifique humoristique « Annales de la recherche improbable ».

Récompensant des recherches sur « la capacité d’une amibe à sortir d’un labyrinthe » ou sur « les ravages causés par les tatous sur les sites archéologiques sud-américains », une dizaine de prix ont été remis au cours de la soirée délirante qui se tenait au théâtre Sanders de l’Université devant 1.200 spectateurs, en présence de véritables prix Nobel comme William Lipscomb (Chimie 1976), et d’anciens lauréats des anti-Nobel.

Un des vainqueurs de l’an dernier, Dan Meyer, co-auteur d’un rapport médical sur « les effets collatéraux de l’ingestion de sabre », a ouvert la soirée en avalant une épée, prestement retirée de son gosier par un médecin, le docteur Thomas Michel, doyen de l’Ecole de médecine de Harvard.

La cérémonie retransmise en direct sur l’internet comprenait notamment la première d’un mini-opéra intitulé « Redondance, encore », accompagné par un choeur de lauréats tandis que des cocottes en papier volaient au dessus de la salle. Chaque lauréat a eu un temps de parole de 60 secondes, et était implacablement interrompu à la 61ème par une fillette de 8 ans.

Un concours permettait de gagner un rendez-vous galant avec un vrai Prix Nobel, en l’occurence M. Lipscomb, âgé de 89 ans.

Le prix de chimie a été décerné ex-aequo à deux groupes de chercheurs: Sharee Umpierre de l’Université de Porto Rico et Joseph Hill de Harvard pour avoir découvert que le Coca-Cola était un « spermicide efficace », et Chuang-Ye Hong de la Faculté de médecine de Taipei et d’autres chercheurs de Taïwan pour avoir démontré exactement le contraire.

L’anti-Nobel de la paix a été décerné au « Comité suisse d’éthique en biotechnologie non-humaine », pour avoir adopté le « principe légal de la dignité des plantes ».

Certains prix pourraient servir à l’industrie alimentaire, comme celui de la Nutrition remporté par un duo anglo-italien pour une recherche sur « la modification électronique du bruit de la pomme de terre +chip+ de façon à faire croire qu’elle est plus croustillante et fraîche que ce qu’elle est en réalité ».

« Je ne souhaitais pas à l’époque produire une étude drôle », a expliqué à l’AFP une lauréate française, Marie-Christine Cadiergues, chercheuse et clinicienne de l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse, jointe au téléphone.

« Cet article fait partie d’une recherche plus ample sur les puces, réalisée en 2000 dans le cadre de ma thèse d’Université », a-t-elle expliqué. « Il s’agissait de comparer deux espèces de puces, la Ctenocephalides canis et la Ctenocephalides felis felis, pour comprendre pourquoi la première était en voie de disparition et pas la seconde », a-t-elle précisé.

La différence entre la première, capable de bondir jusqu’à 25 centimètres, et la seconde, n’atteignant que 17 centimètres de hauteur, était en fait un élément de biologie destiné « à mieux les contrôler, et donc les éliminer », a indiqué la chercheuse, qui ne connaissait pas les travaux des autres lauréats mais s’est dite satisfaite du prix.

 Paola Messana

Un homme arrête une balle avec ses dents

Zagreb, Croatie – Un homme de 37 ans a survécu à une tentative de meurtre en arrêtant la balle tirée par son agresseur grâce à sa fausse dent.

Stipe Cavlovic et sa femme Mirna se sont présentés à la police choqués mais indemnes après l’agression dont ils ont été victimes. Le couple s’est retrouvé malgré lui témoin d’une dispute entre deux hommes concernant des dettes quand l’un des deux malfrats a sorti une arme et tiré dans leur direction. La balle de leur agresseur aurait ricoché sur l’os de la mâchoire de Mme Cavlovic avant de terminer sa course dans la bouche de son époux.

Le projectile, ayant perdu de la vitesse après le premier impact, aurait alors percuté une fausse dent avant de tomber au sol, sans avoir provoqué de dommages corporels. « J’ai vraiment cru que j’étais mort. Je n’ai même pas vu la balle toucher ma femme, je n’ai vu que le flash ayant accompagné le coup de feu. La chose suivante dont je me souviens, c’est que quelque chose a heurté ma dent. La douleur était insoutenable mais nous étions tous deux encore en vie » a déclaré le trentenaire aux forces de l’ordre.

Le tireur présumé, un homme de 58 ans, a été arrêté par la police de Zagreb peu après s’être enfui du lieu de l’attaque.

Un DVD porno gay dans un mag pour enfants…

C’est une belle bourde qui a été commise dans une édition spéciale, en juillet, du magazine « Julie », destiné aux 8-12 ans.

Un hors série consacré à la tecktonik offrait un « cadeau ». Il s’agissait d’un DVD avec un soit-disant cours de danse. Mais, surprise, c’est un film pornographique gay qui apparaissait à l’écran !

Dès que l’erreur a été repérée, tous les exemplaires concernés ont été retirés de la vente.

La dépêche du Midi souligne qu’une petite fille de Perpignan a visionné ce DVD. Et Milan Presse déclare au Post.fr: « Contrairement à ce que laisse entendre votre article, et même si elle est regrettable, l’erreur à laquelle vous faites allusion n’a à ma connaissance affecté qu’un seul exemplaire, que Milan ne peut en aucun cas être tenu pour responsable, et que bien au contraire nos équipes ont fait preuve d’une grande réactivité pour aussitôt l’incident signalé enlever de la vente la totalité des exemplaires ».

Revue de presse / Source: La dépêche du Midi / le post.fr

Des diamants à base de cadavres

1050278926desmortsquibrillentdetousleursfeux.jpg

Décidément, la science ne cesse de nous surprendre… Maintenant, on pourra recycler les hécatombes produites par les guerres en richesses diamantaires. Cool, non ?

(Sans parler du meurtre qui devient encore nettement plus rentable !)

COIRE (Suisse) (AFP) – La plupart des gens finissent à six pieds sous terre ou partent en fumée, quelques-uns se font congeler ou momifier. Mais de plus en plus de mortels passent leur éternité sous la forme d’un diamant, moyennant finances et une délicate transformation chimique pratiquée notamment en Suisse.

Dans la petite ville de Coire (est), la société Algordanza reçoit chaque mois du monde entier entre 40 et 50 urnes funéraires dont le contenu est patiemment transformé en pierre précieuse.

« Il y a toutes sortes de personnes: ça va du chauffeur routier au prof de philo », observe Rinaldo Willy, un des deux cofondateurs de l’entreprise, dans le laboratoire où une quinzaine de machines fonctionnent en permanence.

Une laborantine, aux yeux protégés par de grosses lunettes en plastique, travaille derrière une ligne jaune et noire que le visiteur n’a pas le droit de franchir, par respect envers les morts.

« Cinq cents grammes de cendres suffisent pour faire un diamant, alors qu’un corps humain laisse en moyenne entre 2,5 et 3 kilos de cendres », explique le jeune Rinaldo Willy (28 ans).

Les cendres sont d’abord métamorphosées en carbone puis en graphite. Soumises à de très hautes pressions et à des températures de 1.700 degrés, elles deviennent des diamants artificiels en l’espace de quatre à six semaines. Dans la nature, le même processus prend des millénaires.

« Chaque diamant est unique: la couleur varie du bleu foncé au presque blanc », assure M. Willy. « C’est un reflet de la personnalité ».

Lire la suite de ‘Des diamants à base de cadavres’ »

L’esprit pratique

Une petite vidéo hilarante, pour nous remonter un peu le moral…

http://www.youtube.com/watch?v=DuR1i36nBj0

Corrida médiatique

cindysander.jpg 

  Un petit sujet léger, comme d’habitude, pour trancher avec l’horreur et la décrépitude qui règne actuellement.

  CINDY SANDER ! Qui ne connait pas ce nom en France, aujourd’hui ? (Wah, ça c’est de l’intro, mon p’tit gars). L’énorme buzz Internet du moment, et après tout ce blog est là pour parler des « phénomènes de société », concerne cette chanteuse très « terroir », à la coiffure changeante, et au timbre de voix qui pourrait être bon, mais non. Rendue célèbre par sa décapitation en direct à « La Nouvelle Star » – un peu injuste à mon avis, vu que sa prestation n’était pas « dégueu » sur le plan vocal – l’esthéticienne mosellane est par la suite devenue un véritable sujet de conversation. Au point que « La Nouvelle Star » l’a invitée à son show – histoire de faire un peu d’audience – et qu’elle s’y est, à mon humble avis, plantée. Passons sur l’hypocrisie débordante de l’émission, qui lui a passé de la pommade tout en lui adjudicant de « revenir passer les voir ». Même si Cindy Sander vient de signer pour un single – son désormais mythique « Papillon de lumière » – il y a fort à parier que (en tout cas, c’est le but) elle sera enterrée rapidement, après l’avoir fait défiler pour amuser la galerie.

  C’est bon d’être mauvais, hein ? Ben ouais. C’est terrible, mais c’est ainsi. Pour la même raison qu’on lit d’abord les critiques ciné les plus méchantes (sisi, ne te planque pas ami lecteur, on fait tous ça) histoire de rigoler un brin avant de passser à l’analyse en double page du dernier « chef-d’oeuvre », Cindy Sander a fait le tour de France des blogs (et même la couv’ de Télé Loisirs). Alors, personnellement, je ne me place pas en juge, tous les goûts sont dans la nature comme on dit, mais il est de fait que j’ai rarement vu autant d’hostilité affichée envers une chanteuse. Ce qui tient également à son comportement très « je me prends vachement au sérieux tu sais », certes. Ceci dit, toutes les stars ou wannabee-star sont également narcissiques, elles prennent juste garde à ne pas le montrer « pour paraître humble ». Alors, l’un dans l’autre…

  Non, la morale que je tire de l’histoire, et ce n’est vraiment pas une révélation, est que les gens cherchent la certitude. Le talent, au fond, c’est très subjectif; pas le ridicule. On s’engueule entre fans pour savoir qui a préféré quel album, etc… mais une fille qui se croûte devant tout le monde, précisément, « tout le monde » pourra s’en moquer, et se donner joyeusement des coups de coude dans les côtes. C’est un peu le même phénomène qui fait qu’on étudie les guerres en Histoire, et pas les périodes de paix.

  Donc, je rends au moins hommage au courage et à la ténacité de Cindy Sander. Et même à son talent « inné ». Pour ce qui est de l’acquis, en revanche, y’a un vrai travail, chorégraphie, respiration, image (un régime ne serait pas de trop, en passant), apprentissage du « je suis humble » et surtout, trouver des compos qui sentent un peu moins l’orgue Bontampi. Pas une rafale de mitraillette donc, mais sûrement pas un gros bisou baveux sur la joue (ah oui, moins de maquillage aussi, en passant).

Et vive la Science !

WASHINGTON (AFP) – Une entreprise américaine de biotechnologie a annoncé mercredi qu’elle allait mettre aux enchères le droit pour des propriétaires de chiens de cloner leur animal favori, avec une mise de départ de 100.000 dollars.

BioArts International « va mettre en vente cinq offres de clonage de chiens pour le grand public via des enchères mondiales en ligne », a indiqué la firme, basée en Californie (ouest) dans un communiqué.

Les inscriptions démarrent mercredi et la première vente aux enchères aura lieu le 18 juin pendant 24 heures à partir de 13H00 GMT. La mise à prix de ces propositions de clonage augmentera pour les offres suivantes jusqu’à la cinquième, qui démarrera à 05H00 GMT le 19 juin avec un prix de départ de 180.000 dollars.

L’idée est d’ »encourager la participation dans les premières enchères », a expliqué BioArts sur son site internet bestfriendsagain.com, ajoutant que les enchères démarreront à cinq heures d’intervalle afin « qu’il y ait au moins une enchère qui se termine à une heure convenable pour tous nos participants à travers le monde ».

BioArts est la seule entreprise au monde ayant reçu l’autorisation de cloner les chiens, les chats et les espèces en danger, selon le communiqué.

La méthode utilisée est la même que pour la brebis Dolly, premier mammifère cloné à partir d’une cellule adulte en juillet 1996.

Les chiens sont les mammifères les plus difficiles à cloner, selon BioArts, qui avertit qu’il y aura « peut-être ou peut-être pas de nouvelle offre commerciale de clonage de chiens après cette enchère ».

Le logo qui fait peur

image369w460.jpg

Bouuuuh… Effrayant, non ? Ce logo illustrant une sorcière, sur son balai, était celui d’une école anglaise. J’emploie le passé, car une coalition de parents d’élèves a réussi à obtenir son retrait, au motif qu’il mettait mal à l’aise les gamins, et que de nombreux adultes refusaient de les faire scolariser dans cet école, pour ce motif.

Y’en a qui ont vraiment de graves problèmes, dans la vie… Quand on pense que ce logo symbolisait le fait que la ville fut la dernière, en Angleterre, à dresser des bûchers pour les sorcières, c’est amusant de voir que, finalement, les mentalités n’ont pas tant changé que ça, aujourd’hui.

Le chien vert

Incroyable mais vrai… enfin, moi je trouve ça, personnellement, marrant :

http://www.zigonet.com/video/un-chien-ne-vert_art416.html 

Pour info, ce serait temporaire, et lié au liquide amniotique de sa poche…

Rocketeer, version réelle

3732513891lhommereactionareussiunpremiervolavecsa.jpg 

BEX (Suisse) (AFP) – Le pilote suisse Yves Rossy a réussi mercredi devant la presse un vol avec une nouvelle aile en carbone fixée sur son dos, renouvelant son exploit de 2004 qui lui a valu le surnom « d’homme à réaction ».

Harnaché dans son aile, Yves Rossy s’est fait larguer d’un petit avion à 2.500 mètres d’altitude au dessus de Bex (ouest de la Suisse), évoluant devant les caméras pendant plus de cinq minutes.

Accroché à son aile munie de quatre petits réacteurs, le pilote a foncé à plus de 200 km/h, dessinant plusieurs boucles devant les journalistes, avant d’ouvrir son parachute et de regagner sain et sauf l’aérodrome de Bex. « Fusionman », comme il se surnomme lui-même, se dirige dans l’air avec les mouvements de son corps.

Ancien pilote militaire et actuellement employé par la compagnie aérienne Swiss, Yves Rossy, 48 ans, était devenu en 2004 le premier homme à voler avec une aile individuelle munie de réacteurs.

Sa nouvelle aile, longue au total de 2,5 mètres, ne permet de voler que pendant dix minutes, compte tenu de la petite taille du réservoir de kérosène. Sa vitesse peut atteindre 120 à 300 kmh.

Le pilote allume ses réacteurs dans l’avion qui l’emmène en altitude pour s’assurer que les moteurs fonctionnent, un assistant se préparant au pire avec un extincteur.

Il saute ensuite de l’appareil, déploie l’aile dont les bouts étaient repliés, et allume les gaz. L’homme-oiseau est protégé par deux parachutes, un pour lui et un pour l’aile qui se déclenche automatiquement en cas de largage.

En 2005, il avait perdu le contrôle de son aile qu’il avait dû larguer en vol. Yves Rossy n’avait ouvert son parachute qu’à 500 mètres du sol.

Hillary Clinton remporte l’Oscar de la malchance

LOUISVILLE (AFP) – Hillary Clinton doit se repentir d’avoir recommandé à ses partisans de parier sur l’unique jument participant au prestigieux Derby du Kentucky: l’animal a dû être euthanasié peu après l’arrivée.

La candidate à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine avait conseillé de miser sur Eight Belles, seule jument de la course, mais alors que celle-ci tentait de remporter l’épreuve samedi, elle a été victime d’une fracture aux chevilles des deux antérieurs et a dû être euthanasiée.

La compétition a été remportée par Big Brown, premier vainqueur du célèbre Derby depuis 1915 à avoir couru seulement trois courses auparavant.

(Note : Je sais, c’est horrible, mais ça me fait marrer à chaque fois que je le relis)

Apocalypse, Apophis, AFP et un jeune étudiant de treize ans

impact1.jpg 

  Mystérieux, non ? L’AFP vient de nous livrer cette dépêche, pour le moins surprenante, à propos de l’astéroide qui pourrait signer l’arrêt de mort de notre belle planète bleue :

 

BERLIN (AFP) – Un Allemand de 13 ans a corrigé des calculs de la Nasa sur la probabilité de collision d’un astéroïde avec la Terre et l’Agence a reconnu son erreur.

A partir d’observations télescopiques à l’Institut d’astrophysique de Potsdam (AIP), près de Berlin, le lycéen Nico Marquardt a calculé une probabilité de 1 sur 450 qu’un astéroïde baptisé Apophis entre en collision avec la Terre, a rapporté le quotidien régional Potsdamer Neuerster Nachrichten.

La Nasa, qui avait estimé à 1 sur 45.000 la probabilité d’un tel impact, a fait savoir –via l’Agence européenne de l’espace (Esa)– que le jeune génie avait raison.

Le facteur intégré par Nico Marquardt que l’Agence américaine n’avait pas pris en compte est le danger de collision d’Apophis avec l’un ou plusieurs des 40.000 satellites lors du passage près de la planète bleue le 13 avril 2029.

Ces satellites tournent à une vitesse de 3,07 km/seconde autour de la Terre à une distance allant jusqu’à 35.880 kilomètres: or l’astéroïde devrait passer à 32.500 kilomètres de notre planète. Si un impact a lieu en 2029, cela pourrait changer la trajectoire d’Apophis de manière à lui faire rencontrer notre planète lors de son prochain passage près de la Terre prévu en 2036.

La Nasa et Nico Marquardt estiment qu’en cas de collision, la boule de fer et d’iridium d’un diamètre de 320 mètres et lourd de 200 milliards de tonnes tomberait dans l’Océan Atlantique. Ce choc déclencherait des vagues monstrueuses, ravageant les côtes et bien au-delà, tandis que des masses extrêmement denses de poussière dans l’atmosphère assombriraient le ciel pour un temps indéterminé.

Nico Marquardt avait fait connaître sa découverte dans le cadre d’un concours régional qu’il avait remporté grâce à son travail intitulé « L’astéroïde meurtrier Apophis ».

 

  Le problème, dans cette affaire, étant que tout cela est COMPLETEMENT FAUX. La preuve ici : http://www.theregister.co.uk/2008/04/16/esa_german_schoolboy_apophis_denial/

Et ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nico_Marquardt

C’était donc une belle histoire, sauf que l’AFP grossit de 10 000 fois l’astéroïde, de 30% sa taille, se plante sur sa composition, et surtout que ni la NASA ni l’ESA n’ont jamais avoué leur erreur face au « petit génie » de 13 ans. Quel incroyable sens du recoupement des informations… Pour achever cette histoire, ce jeune homme a effectivement fait ces calculs, sauf qu’il s’est trompé sur l’angle de l’astéroïde par rapport à notre ceinture de satellites, voilà…

  Et bon, je vais peut-être dire une grosse connerie, mais un machin aussi énorme qu’Apophis (c’est le nom du dieu des Ténèbres, dans la mythologie de l’Egypte antique, au fait), ça me parait louche qu’il puisse être destabilisé par un petit satellite, même tournant à plusieurs kilomètres/seconde, et donc en prenant en compte sa force cinétique.

  Et pour ceux qui flipperaient sous leur couette, en ce joli matin, à l’idée qu’en avril 2029 – ou en 2036, vu qu’Apophis peut faire un second passage – nous puissions tous mourir dans un torrent de flammes et de vapeur d’eau, je leur apprendrais peut-être que trois projets au moins sont prévus par la NASA et l’ESA afin de sauver nos petites fesses d’humanoïdes allergiques aux astéroïdes. Trois projets robotiques, commandés à distance, sélectionnés selon la composition de « l’anéantisseur ». L’un consiste en un module qui lancerait des missiles nucléaires (du genre épais, quand même) dont le souffle dévierait l’astéroïde de sa trajectoire. Le deuxième projet utilise la force cinétique des projectiles, et le troisième consiste en une sorte de panneau solaire qui ferait fondre le gros caillou.

  Autre info du jour : en cas d’impact imminent avec un « anéantisseur » (on parle aussi de « destructeur de mondes »), un sondage fait état des réactions des gens. Environ la moitié déclarent qu’ils voudraient passer leurs derniers instants avec leurs proches, et oui, ami lecteur, puisque tu attends impatiemment cette réponse, seulement 9% avouent qu’ils auraient des relations sexuelles spontanées. Ce qui risque de réduire sérieusement notre dernière partouze… ou d’accorder un bon gros taux d’hypocrisie à l’humanité !

Il se tape sa table de jardin

  Un peu de détente avant d’aborder des thèmes nettement plus sérieux…

 

Un américain aurait été filmé en train d’avoir une relation sexuelle avec sa table de jardin. Il aurait de ce fait utilisé le trou destiné à accueillir le parasol.

La scène aurait pu rester dans le domaine du privé si l’homme en question ne s’était pas fait filmer par un de ses voisins. De plus, l’homme aux pratiques peu répandues se situait à proximité d’une école, dans la ville de Bellevue, Ohio.

L’auteur de la vidéo a immédiatement appelé la police et leur a fourni la vidéo. Le chef de la police témoigne: « l’homme était entièrement nu et utilisait l’orifice destiné à accueillir un parasol »

Avec et sans maquillage

  Encore un petit post délire pour détendre un peu l’atmosphère, vu ceux qui vont suivre… il s’agit d’une vidéo qui présente tout un tas de célébrités « fashion » maquillées et… au naturel. Bon, ça devrait rassurer tous ceux et toutes celles qui crisent sur leur apparence et s’en réfèrent sempiternellement au « diktat de la beauté ».

  Ben voilà, en vrai, tout le monde (ou presque) est moche. Cool, non ?

  http://www.youtube.com/watch?v=ewUB38pmiM4&eurl=http://www.zigonet.com/video/celebrites-sans-maquillage_art35.html 

  (Note : Petit bémol, la transition entre une mannequin noire et une photo de singe… ouais bon l’humour c’est subjectif, mais quand même)

Zzyzx, on s’amuse comme on peut…

  Un petit post délire, pour se détendre… « Zzyzx » (prononcez « zazyzx ») est le nom d’une petite ville du comté de San Bernardino, en Californie. Indéniablement, c’est un nom bizarre… Quelle origine a-t-il ?

  Eh bien, son fondateur, Curtis Howe Springer, a tout simplement essayé d’en faire… le dernier mot de l’ordre alphabétique – du moins, en anglais ! Une entreprise intéressante, cependant avortée puisqu’une rue « Zzz » existe à Bangs, au Texas, ainsi qu’une autre rue, « Zzzz », à Kerney, dans le Nebraska. Aaaah, ces américains… 

  A noter que le film « Zyzzyx road » (petite différence orthographique, afin de le différencier d’un autre, « Zzyzx ») qui prend pied dans la région, est connu pour être celui qui a fait le plus petit chiffre de recettes au monde – à savoir, 30 dollars, dont la moitié provenant de la poche du réalisateur ! Bon, c’était surtout une magouille pour permettre son exploitation à l’étranger (aux USA, il faut d’abord faire projeter un film sur le territoire avant de pouvoir l’exporter), mais quand même !

Bienvenue chez Dany

  Comment ne pas évoquer, dans ce blog « de société » (houlà ça déconne plus) un tel phénomène culturel ? Le film de Dany Boon, « Bienvenue chez les Ch’tis », pulvérise les records d’affluence dans les salles françaises, et pour un petit film « bon enfant » doté d’un budget microscopique, c’est une performance incontestable. Alors, plutôt que de s’attarder sur les chiffres, dont tout le monde se fout, autant juger sur pièce et émettre un avis, ici, sur ce réel carton franchouillard (et puis, ça me changera un peu des massacres et de la politique bidon).

  D’abord, c’est vrai que j’aime bien l’ami Dany, je l’avoue. Sa performance dans « Joyeux Noël » m’avait semblé juste, au sein d’un film non moins épatant (bien que gorgé de pathos  jusqu’à la gueule). J’ai donc regardé avec intérêt les vidéos des spectacles du monsieur, et cela ne sera pas sans rapport avec cet article, puisque c’est précisément dans ces one-man shows qu’on trouve, déjà, une bonne part de la matière de « Bienvenue chez les Ch’tis ». Dany Boon y critiquait avec tendresse « son » Nord de la France, et on retrouve évidemment cette même affection, cette même émotion, dans le long-métrage.

  Trêve d’introductions. Alors, c’est du bon ? Ce qui est sûr, c’est que le film profite du contexte actuel, un désert cinématographique français baigné dans une situation économique guère reluisante, en bref, une bonne merde sociale tout-à-fait propice aux sorties en famille pour aller se fendre la poire devant une bonne pièce de cinéma populaire.

  Et pour vendre la mèche, ouais, j’ai aimé. Tout le film repose sur une sincérité rare à notre époque, sur des comédiens et des personnages attachants, sur l’exploration d’un univers… En bref, du cinéma initiatique classique (un héros en plein décalage avec son environnement, qui va peu à peu en saisir les codes), mais indubitablement bien fait, et le tout dans une bonne humeur qui ne se prend pas la tête. Ceci étant dit, on peut toujours critiquer, car pour rester dans le populaire, « qui aime bien châtie bien ».

  Au niveau des récriminations donc, le fait que la progression de l’intrigue soit trop rapide. Au bout d’une demie heure, allez c’est plié, « l’étranger » est parfaitement intégré et tout tourne au poil. Bon… c’est dommage, on reste un peu sur sa faim, de ce côté-là ; mais c’est que l’intrigue cherche en fait dans une autre direction, car le « Nord », on le voit rapidement, n’est pas si inhospitalier… le couperet de Dany  tombe donc, plus fermement, sur ceux qui « croient savoir sans savoir », tous ceux qui ont peur du Nord, sans y avoir mis les pieds. C’est le cas de la femme du héros, qui personnage qui prend de l’importance au cours du dernier tiers du film, et est à l’origine d’une mise en scène inattendue qui, je dois l’avouer, m’a vraiment bien fait marrer. Je ne grille pas ce tournant, évidemment, mais je ne pensais pas que le film irait « aussi loin », et franchement c’est réjouissant. Du comique de l’extrême, moi je ne demande pas mieux.

  En revanche, avouons-le, « Bienvenue chez les Ch’tis » n’est pas « Y’a-t-il un pilote dans l’avion ». N’attendez pas un gag à la minute, Dany en rajoute (à l’image de la scène de l’accident-rencontre), mais c’est assez artificiel, ça se sent, un peu comme un cahier des charges qui se devait d’être tenu. Certains y verront de la facilité, d’autres de la conscience professionnelle, c’est selon… au même titre, l’aspect « touristique » est abordé un peu légèrement, à mon goût. Le fameux « Ch’ti » fait rire au commencement, mais la scène de la brasserie, dans laquelle il est expliqué de long en large, désamorce le contraste, et se révèle finalement assez lourde. Pour ce qui est des intrigues sentimentales, bah c’est du niveau d’un téléfilm du service public, cela dépend du niveau de « je me prends au sérieux » du spectateur… Si on se laisse aller, on aimera la franchise des rapports et le caractère attachant des personnages. Sinon, on trouvera le tout assez convenu (une histoire d’amitié, deux d’amour avec problèmes à surmonter, c’est « roman-photo » à souhait, la prétention en moins).

  Plus fin, à mon humble avis, la manière de rendre sympathique les personnages principaux, à travers des ressorts efficaces : le personnage de Dany, a priori mal dégrossi, se révèle un mélomane talentueux et touchant ; quant à celui de Kad, minable magouilleur antipathique à l’origine, il s’épaissit à travers ses rapports, compliqués, avec une femme qui ne le croit pas, et ne l’écoute pas. Ces luttes et ces nuances sont bienvenues, et agréablement amenées. A noter, également, une scène d’anthologie, théâtrale à souhait, avec un Michel Galabru inspiré en guest-star…

  Au final donc, un long-métrage « brut de décoffrage » et à la trame guère révolutionnaire, mais exécuté avec le cœur, servi par de sympathiques interprètes, et truffé de petites perles d’humour. Pourquoi bouder son plaisir ?

Glauque

WICHITA, Kansas – Certains y verront de la détermination, d’autre un petit dérangement. La police de Ness City, dans le sud du Kansas, a récemment découvert une femme qui était restée assise sur la cuvette de ses toilettes pendant… deux ans. Pendant tout ce temps, la femme a apparemment refusé de sortir de la salle de bains et ne semble pas avoir bougé de sa position, à tel point que ses chairs avaient pris sur le siège, et qu’elle y était littéralement collée.

C’est le compagnon de la femme, âgée de 35 ans, qui a appelé la police le 27 février, expliquant simplement qu’il y avait « un problème avec (sa) femme », selon Bryan Whipple, shérif du comté de Ness. Une fois les policiers arrivés sur les lieux, la femme a d’abord refusé l’aide des services d’urgence, avant de se laisser convaincre d’aller à l’hôpital.

« Nous avons arraché le siège des toilettes avec une barre de fer, et le siège est venu avec elle à l’hôpital », a expliqué le shérif. « C’est l’hôpital qui l’a enlevé ».

« Elle n’était pas collée. Elle n’était pas attachée. Elle était juste physiquement coincée par son corps », a précisé Bryan Whipple. « C’est difficile à imaginer (…) J’ai toujours du mal à l’imaginer ».

L’homme, âgé de 36 ans, a expliqué aux inspecteurs qu’il apportait tous les jours à boire et à manger à sa femme, et qu’il lui demandait quotidiennement de sortir de la salle de bains. « Et elle répondait à chaque fois ‘peut-être demain’ », a expliqué le shérif Whipple. « D’après lui, elle ne voulait pas quitter la salle de bains ».

La police a découvert la femme assise sur les toilettes, son pantalon a demi-baissé. Elle « paraissait désorientée » et ses jambes étaient atrophiées, selon Bryan Whipple. « Elle disait qu’elle n’avait pas besoin d’aide, qu’elle se sentait bien et qu’elle ne voulait pas partir ». Elle a fini par accepter d’être conduite à l’hôpital de Wichita, à plus de 250km de là. Les autorités ne savent pas encore si elle souffre d’un handicap mental ou physique.

Les enquêteurs devaient présenter leur rapport mercredi au procureur du comté, qui décidera ensuite de poursuivre ou pas le compagnon de la femme.

L’identité du couple n’a pas été révélée, mais la maison où les policiers ont été appelés est répertoriée au nom de Kory McFarren. James Ellis, un voisin, a affirmé connaître la femme depuis son enfance, mais ne pas l’avoir vue depuis au moins six ans.

Elle a apparemment eu une enfance difficile après le décès de sa mère alors qu’elle était encore jeune, et semble avoir été enfermée à l’intérieur de la maison familiale pendant son enfance. « Cela ne me surprend vraiment pas », a-t-il déclaré à propos de l’histoire. « Ce qui me surprend, c’est que personne n’ait été appelé plus tôt ».

Les aliens sont de grands farceurs (en anglais)

OTTAWA (Reuters) – At least 33 pilots in Canada, including some flying large commercial airliners, have complained about being flashed in the eyes by bright lights that could be lasers, officials said on Thursday.

Canada’s transport ministry said it is probing the complaints, which started in 2005, and had handed most of them over to the police.

« All we know is that a bright light was shone into the cockpit. We don’t know if it is in fact a laser and that’s why when these reports happen, an investigation is started, » said ministry spokeswoman Kirsten Goodnough.

« It is a serious concern because anything that distracts the pilot and affects the safe operation of the aircraft is a problem for us, » she said.

None of the pilots involved had suffered any eye damage, she added.

(Reporting by David Ljunggren; Editing by Peter Galloway)

C’est beau Internet

  A voir… cette émission américaine aborde sous un angle intéressant les « performances » des nouvelles stars d’Internet. Parmi elles (allez, je grille le suspens), un homme qui s’est… hum… tranché le pénis avec une pince, avant de balancer la vidéo en ligne. C’est assez atroce, hein ? Eh bien, les journalistes ricains ont bien réagi, je trouve… Vous allez comprendre pourquoi :

  http://www.koreus.com/video/videos-virales.html

La mort de R4v3n

  Ami lecteur, j’avais précédemment évoqué entre ces pages l’existence d’un excellent site de streaming français, R4v3n.com (prononcer « raven »). Son nom doit à présent être apposé à la longue liste des victimes de la lutte contre « le vilain méchant piratage »…

  Ce qui est marrant, loin de prendre la défense du vol des droits d’auteur (à titre perso je le soutiens cependant, parce que le droit à l’accès à la culture doit être universel et non lié aux ressources), c’est que ce genre de décisions aura sans doute des conséquences « contre-productives ».

  Je m’explique. Fermer un site pour prouver son autorité, c’est facile et c’est ce qui a également attendu anyseries.com et simpsons-tv. Les gros distributeurs sont contents… Mais que va-t-il se paser ensuite ? Ceux qui n’ont plus accès à un portail répertoriant certaines oeuvres non-téléchargeables, en qualité moyenne, se tourneront vers le P2P… et téléchargeront directement, en excellente qualité, tout ce qu’ils veulent. Sans compter qu’on peut trouver tout ce qu’on veut dans une bonne médiathèque, et le conserver pour le prix d’un CD vierge…

  Voilà comment, en roulant des mécaniques, on aggrave intensément un problème… Bon appétit, messieurs !

Moïse et les champis

612343120aumontsinaimoiseetaitsousleffetdhallucinogenes.jpg 

  A noter que cette info n’est plus très neuve, mais bon c’est toujours amusant de traiter les prophètes de drogués lol…

 

JERUSALEM (AFP) – A sa descente du Mont Sinaï, Moïse était sous l’effet de puissants hallucinogènes lorsqu’il a présenté les Dix Commandements au peuple juif, estime Benny Shanon, professeur au Département de psychologie cognitive de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Dans un provoquant article publié cette semaine par « Time and Mind », un journal consacré à la philosophie, M. Shanon affirme que la consommation de psychotropes faisait partie intégrante des rites religieux des Israélites évoqués par le livre de l’Exode dans la Bible.

« En ce qui concerne Moïse au Mont Sinaï, il s’agissait soit d’un évènement cosmique surnaturel auquel je ne crois pas, soit d’une légende à laquelle je ne crois pas non plus, soit enfin –et c’est très probable– d’un évènement rassemblant Moïse et le peuple d’Israël sous l’effet de stupéfiants », a affirmé le professeur à la radio publique israélienne.

« La Bible écrit à ce sujet que +le peuple voit des sons+, et c’est un phénomène très classique, par exemple dans la tradition de l’Amérique latine où l’on +voit+ de la musique », a-t-il ajouté.

Il a aussi mentionné les exemples du Buisson Ardent et de l’Arbre de la Connaissance au Jardin d’Eden, précisant qu’il y a dans les déserts du Sinaï égyptien et du Néguev israélien des herbes et des plantes hallucinogènes toujours utilisées par les bédouins.

Selon lui, les sociétés traditionnelles chamaniques ont souvent recours aux stupéfiants dans leurs rites religieux. « Mais ce recours est soumis à des règles très strictes (…). Ainsi le feu peut être une mauvaise chose s’il est utilisé pour la guerre, et une très bonne chose s’il sert à la cuisine ».

« J’ai moi-même été invité en 1991 à une cérémonie religieuse dans le nord de l’Amazonie, au Brésil, durant laquelle j’ai consommé une potion faite d’une plante, l’ayahuasca, et j’ai eu des visions à connotations spirituelle et religieuse », a par ailleurs indiqué le professeur Shanon.

Selon lui, les effets psychédéliques des potions préparées avec l’ayahuasca sont comparables à ceux produits par des breuvages concoctés avec l’écorce de l’acacia. Cet arbre est fréquemment mentionné dans la Bible, et son bois est semblable à celui dans lequel a été taillée l’Arche d’Alliance.

Grmbl…

Putain de disque dur qui vient de mourir… pardon pour le retard à l’allumage…

Société généreuse

http://www.dailymotion.com/relevance/search/kerviel/video/x45ggl_societe-genereuse_fun

1 Euro pour aider l’Europe

  En tout cas, c’est pas bête…

  PARIS – Le billet d’un euro bientôt dans les portefeuilles des Européens, comme le « one dollar » dans les poches des Américains? C’est en tout cas la proposition faite mercredi par le député Louis Giscard d’Estaing, qui a lancé une pétition en direction de ses collègues français et européens.

Lors de la mise en circulation des pièces et billets en euro le 1er janvier 2002, la Banque centrale européenne avait limité à sept le nombre de billets en circulation (5, 10, 20, 50, 100, 200 et 500 euros).

Pour Louis Giscard d’Estaing, l’introduction d’un billet d’un euro simplifierait la vie des citoyens européens, dont les poches et portefeuilles sont alourdis par les pièces. « Matérialiser la valeur d’un euro par un billet, moyen de paiement efficace universellement adapté, permet de faciliter les transactions de petits montants en euros », peut-on lire dans sa proposition. Notamment pour les touristes: à la différence des pièces, les billets peuvent être changés partout.

Louis Giscard d’Estaing estime qu’un billet d’un euro renforcerait la place internationale de la monnaie européenne. Il cite en exemple l’incontournable billet d’un dollar, utilisé partout dans le monde.

Selon lui, le coût unitaire de fabrication d’un tel billet, dont le tirage pourrait être équivalent à celui du 5 euros, serait « inférieur à six centimes ». Le billet d’un euro ne remplacerait pas la pièce.

L’évolution actuelle de la parité euro-dollar rend d’autant plus nécessaire l’introduction d’un billet d’un euro, estime M. Giscard d’Estaing. Ainsi, « le billet d’un dollar représente 70 centimes d’euros, et le billet de cinq euros, l’équivalent de 8 dollars », a-t-il calculé.

Le député UMP du Puy-de-Dôme relance donc la proposition, qu’il avait déjà faite en 2003, sous la forme d’une pétition adressée à ses collègues parlementaires français et des autres Etats-membres de la zone euro. Il souhaite recueillir le maximum de signatures pour demander ensuite un rendez-vous au président de la BCE Jean-Claude Trichet. Deux cents députés européens se sont déjà prononcés en octobre 2005 pour le billet d’un euro.

Selon M. Giscard d’Estaing, la BCE pourrait saisir l’occasion de la révision de la gamme de billets en euros, prévue à la fin de la décennie, pour créer le nouveau billet.

Le député du Puy-de-Dôme a reconnu que cette décision aurait un intérêt pour sa circonscription. L’imprimerie de la Banque de France où sont fabriqués les billets en euros est en effet située dans sa ville de Chamalières. AP

C’est beau le progrès

133983225lachaleurdesdefuntspourrechaufferleursproches.jpg

LONDRES (Reuters) – Un crématorium des environs de Manchester, dans le nord de l’Angleterre, envisage d’utiliser la chaleur de ses fourneaux pour éclairer et chauffer la chapelle accueillant les proches des défunts.

L’initiative, étudiée par le conseil régional de Tameside, vise à recycler la chaleur dégagée dans les fourneaux de son crématorium de Dukinfield et s’inscrit dans le cadre de la lutte pour réduire les émissions de gaz carbonique dans l’atmosphère.

L’idée retenue est d’envoyer les gaz dégagés par la crémation des corps dans des pompes à chaleur, qui chaufferont l’eau des radiateurs de la chapelle. Il est également envisagé d’envoyer les gaz vers une turbine qui fabriquerait de l’électricité.

« Le sujet est très sensible, et nos concitoyens sont très partagés. Je suis sûr que certains pensent même que nous brûlons des corps juste pour fabriquer de la chaleur, ce qui est naturellement faux », explique Robin Monk, responsable des questions d’environnement du Tameside.

L’Eglise locale semble partager cette approche « verte » de la mort.

« Je pense que c’est une excellente idée, très innovante. Jusqu’ici, tout cet air chaud était gaspillé », remarque, enthousiasme, le révérend Vernon Marshall. « Les familles n’ont pas à savoir que leurs défunts bien-aimés servent à les réchauffer ».

La décision finale appartient à la commission de l’énergie du conseil de Tameside, qui rendra son verdict après consultation du public.

Georgina Cooper, version française Jean-Loup Fiévet

Laure Manaudou à poil

  Ben voilà, je ne peux m’empêcher de retranscrire ici le fameux « buzz » du moment, tournant autour de photos/vidéos de la célèbre nageuse, en tenue d’Eve, qui circulent sur le net. Que les avocats avides de chair fraiche se rassurent, je ne les balancerais pas ici, et puis de toute manière n’importe qui peut les trouver en cherchant un peu, même (surtout ?) sur Google.

  Elles ne sont pas particulièrement fantastiques, d’ailleurs, ces photos. Désolé de ne pas m’en offusquer, en ces temps où Poutine est fait « homme de l’année » et où les guerres coloniales vont bon train, ce ne sont pas quelques photos d’un cul musclé et d’une vulve en gros plan qui me choquent. Ce qui est marrant à observer, en revanche, est la propagation hallucinante de la rumeur sur le net, qui en 72 heures a explosé tous les records établis de recherche de mots-clés, en France.

  Voilà, on pourra toujours se foutre de nos gueules, mais au moins nous on a des nageuses qui établissent des records à tour de bras ET qui sont capables de détrôner Paris Hilton avec leurs sextapes. Décidément, on est forts, nous les français…

Edit : Hallucinant, ce simple post a fait passer mon blog de 400 visites/jour à 1200… du délire… bande de petits pervers…

poème

Théâtralité de la politique

Qui occupe la scène ?

Qui débite les rengaines ?

Et qui est le public ?

 

Qui fait croire quoi

A qui ? Et pourquoi ?

Qui paye le metteur en scène ?

Qui se sert de nos peines ?

 

Où sont les écrans et

Où est la réalité ?

JRDF recherche JRF

  Rejoignez le camp des perdants ! Le JRDF recherche de nouveaux Jeunes Rédacteurs(trices) Fougueux(ses) ! Affrontez les charges policières, bossez pour rien et faîtes-vous haïr de la majorité de la population ! Vous défendrez les intérêts de gens qui se foutent de leurs propres droits et… avons-nous déjà mentionné que vous ne serez pas payés ?

  Qu’attendez-vous pour nous rejoindre ?

  Gilets pareballes non-fournis.

Windows Vista mon amour

  (moi qui déteste Duras, v’là que je me mets à faire des jeux de mots qui lui font référence…)

  Le JRDF, dans l’absolu, se veut juste. Pour faire ainsi écho au précédent poste sur ce système d’exploitation (« Mon ordi est un nazi ») il faut bien rapporter que, après une bonne tonne de mise à jour, Vista est devenu un système, sinon parfait, au moins stable et ergonomique.

  D’abord, il est enfin possible de lire des mp3 et autres formats « de méchants piratins » avec le Windows Media Player. Ensuite, après avoir bien mis les mains dans le cambouis, force est de constater que le système est carrément moins lourd à utiliser (plus besoin de valider deux fois pour déplacer un simple putain de fichier, par exemple). Enfin, le système tient la route par rapport aux virus et autres erreurs système (prévoyez quand même un bon antivirus et antispyware).

  Mais surtout, la grande révolution de Vista, avouons-le, ne tient pas tant dans ses jolies fenêtres translucides, que dans une idée toute simple et pourtant merveilleuse : L’arborescence interne affichée sur chaque fenêtre. Ainsi, il est possible de transférer des fichiers d’un dossier à l’autre sans changer de fenêtre, ou de rechercher assez simplement un dossier sans devoir ouvrir à nouveau une fenêtre et cliquer douze fois pour l’atteindre. Sincèrement, une fois qu’on s’y est fait, ça économise des masses de temps.

  Il y a toujours des défauts cependant, la lenteur du système, l’incompatibilité avec certains jeux, les « nouveaux » menus de configuration pas super bien conçus (enfin, question de goût sans doute) ou le fait que les icônes, dont on choisit la taille assez facilement à chaque fenêtre, reprennent insensiblement leur taille riquiqui dès qu’on ouvre à nouveau le dossier… mais bon, tout de même, par rapport aux autres usines à gaz made in Grosoft, il fallait faire bonne mesure pour préciser que celle-ci, le temps aidant, commence au moins à valoir le coup. Voici qui est fait.

Le retour du canasson

photocheval.jpg 

(Source : Libération)

Imaginez un instant. En plein centre-ville, une carrosserie de voiture ou de bus ultramoderne tractée par des chevaux pour emmener des enfants en sortie scolaire, voire effectuer quelques achats en périphérie. Une utopie de doux dingue ? Quand le baril de pétrole frôlera les 200 ou 300 dollars, on en reparlera… Certains, en tout cas, y croient. Et pas n’importe qui : les Haras nationaux, un établissement public dont la vocation première est, il est vrai, de promouvoir durablement la filière cheval en France. Ils y croient tellement qu’ils viennent de créer HN Conseil ingéniérie, un cabinet de consultants et un bureau d’études destinés à aider les collectivités territoriales à mettre en place des projets liés au cheval. En gros, à réintroduire l’animal dans la ville.

Collecte d’ordures. Une façon de se raccrocher au Grenelle de l’environnement et à la vogue du développement durable ? «Pas du tout, l’idée a germé bien avant, explique le directeur général des Haras nationaux, François Roche-Bruyn. C’est une enquête, effectuée pour nous à la fin de l’année dernière auprès du grand public, qui nous a fait prendre conscience que, dans une civilisation de plus en plus urbaine, les gens avaient une vraie aspiration à des activités ou des services liés au cheval. 83 % des Français ont une image positive du cheval et 62 % sont favorables à son retour dans la ville». D’où l’idée de HN Conseil ingénierie qui, présentée la semaine dernière au salon des maires, a été bien accueillie par les élus.

«On est en train de sentir le tournant, explique Stéphane de Veyrac, le responsable de cette équipe de 12 personnes. Jusqu’à présent, notre point d’entrée auprès du public ou des collectivités territoriales, c’était l’image très positive du cheval. Maintenant, on voit bien que ce sont les enjeux de développement durable. On attend de nous des projets concrets.»

Exemples ? D’abord, la sécurité, dans les villes et les campagnes, sous forme de brigades équestres. De façon beaucoup plus développée qu’aujourd’hui. «A cheval, l’homme de la force publique a une tout autre stature, explique Roche-Bruyn. Et là, on peut vraiment mettre le cheval au cœur des villes.» Autres services possibles : la collecte de certains types d’ordures dans le cadre du tri sélectif, l’entretien des espaces verts et notamment l’arrosage, et surtout le transport d’individus ou de groupes via des véhicules ad hoc. «L’avantage du cheval, c’est qu’il est très souple par rapport à un camion ou un bus. L’équipement est peut-être plus rudimentaire mais la souplesse permet des choses qu’un quatre-roues ne sait pas faire», précise le directeur général des Haras nationaux.

«Créer du travail». Dernier argument de poids : la création d’emplois. L’ensemble de la filière cheval, qui sera représentée en force à partir de samedi à Paris au Salon du cheval, est passé entre 2001 et 2006 de 55 000 à 62 000 emplois, soit une progression de 7 % en quatre ans. «Et nos produits devraient doper encore plus l’élevage et créer du travail en milieu rural.» Une trentaine de projets d’investissements ou d’équipements autour du cheval ont déjà été financés en 2006, ce qui représente un chiffre d’affaires de 600 000 euros. HN Conseil Ingénierie prévoit un doublement de cette activité en 2007, à 1,2 million d’euros. «Comme les artisans boulangers qui ont créé la bannette pour redonner aux Français le goût du pain, on réinvente des produits et des services pour redonner au cheval un vrai rôle dans la société» explique François Roche-Bruyn.

Bizarre

1192604049jeanpauliienflammemin.jpg 

  29 ans jour pour jour après avoir été élu pape, et 1 an après sa mort, JPII serait réapparu dans les flammes, le 16 octobre.

  Tant que son successeur ne fait pas de même dans un nuage toxique… Alors bien sûr, on peut retoucher une image facilement de nos jours (celle-ci a été prise par un photographe officiel du Vatican), bien sûr la flamme peut ressembler à n’importe qui et la photo comparative a été sélectionnée avec soin. Mais n’empêche, si on regarde bien, il semblerait effectivement qu’il y ait des « doigts » dans la main de feu.

  Ben quoi ? C’est pas sérieux ? Sans doute, mais au moins c’est spectaculaire. Et ça change des messes en latin…

  Note : Et allez, hop ! Quitte à, je diffuse également les images top-secrètes de Benoît XVI s’essayant aux pouvoirs des maîtres Sith… Y’a pas à dire, la foi catholique est entre de bonnes mains.

benedictxvi.jpg

Bertrand Cantat en liberté surveillée

071015102226f3wbadi70bertrandcantatle16mars2004autribunaldevia.jpg 

  Quatre années après le meurtre (a priori involontaire) de sa compagne, le chanteur de Noir Désir est libéré sous certaines conditions, notamment pour bonne conduite. Quel intérêt d’en parler ici ? En dehors de tout aspect artistique, et polémico-moral, je rappelle que Bertrand Cantat a insulté publiquement Jean-Marie Meissier ainsi que de nombreux autres financiers. C’est donc un homme qui s’est fait pas mal d’ennemis.

  Qu’il ait tué sa compagne est un fait, non imputable à mon avis à ces milieux-là; une coïncidence qui a bien arrangé leurs affaires, disons. N’oublions pas la dureté du ton employé contre le chanteur lors de l’hospitalisation de sa femme, la médiatisation du bouquin (le terme est encore trop élaboré, mais bon) de la mère de Mariiiiiie, la pauvre comédienne si jeune et gnagnagna…

  Elle l’avait bien cherché, à mon avis. Et puis, c’est une question de tradition… N’y a-t-il point un antique proverbe qui dit « Bats ta femme tous les soirs, si tu ne sais pas pourquoi, elle, elle le saura » ?

  Noir Désir… Humour noir :-)

Pour télécharger gratuitement à peu près tout

  Société toujours, pour ceux qui (comme moi) n’ont pas l’argent pour se procurer les logiciels, CDs, films etc… et qui préfèrent se débrouiller avec le P2P et les flics, il y a ça :

  www.mininova.org

  Couplez avec le logiciel gratuit BitComet, et surfez bien sur les eaux infestées de requins du téléchargement d’utilisateur à utilisateur… Attention aux virus, et sauvegardez si possible vos infos sur un disque externe ( c’est plus facile à planquer :-) )

Les ghettos du gotha

arton1236.jpg 

  J’en profite pour relayer ici une excellente émission spéciale de Là-bas si j’y suis ( ajoutée aux liens ) consacrée aux lieux de l’élite française – le « gotha », les familles des grands financiers notament. Très instructif.

  http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1236

Les Bleus battent les Blacks

jauzionvsblacks.jpg 

  C’est vrai que je ne suis pas un inconditionnel de rugby, mais en bon spectateur crétin, je fais exception lorsqu’il s’agit d’une coupe du monde. La perspective de nous ridiculiser ou de pouvoir se la péter, pendant les années à venir, devant le monde entier, éveillant certes mon intérêt.

  Bref, ne crachons pas dans la soupe, notre équipe vient de dégager (de peu certes, mais dans les règles) une équipe qui partait largement gagnante.

  Oui, je regrette donc de ne pas avoir parié sur les Bleus, à 150 contre 1 de cote… grrr…

  Alors, quitte à m’avoir forcé à faire ici un post sur le sujet, autant qu’ils la gagnent cette foutue coupe, maintenant.

  (Sinon, je préviens que j’enverrais des lettres de déception à la Fédération… attention…)

Pardon pour les bugs d’affichage et de typo

  Ami lecteur, si tu fréquentes régulièrement ce site, tu as du remarquer nombre d’erreurs de pagination… ce n’est pas faute d’avoir essayé de les réparer, manuellement, mais les photos par exemple ont eu une nette tendance à se décaler un fois que j’avais le dos tourné…

  Bref, trêve d’excuses, l’équipe de unblog m’a fourni de précieux conseils, que je m’en vais mettre en pratique dès maintenant. D’ici quelques jours donc, le JRDF devrait avoir fait peau neuve, et présentera nettement mieux.

  Aaaaah l’esthétique… c’est malheureusement tellement important.

Mon ami R4v3n

  Allez, j’en profite pour faire un peu de pub à un site que j’apprécie beaucoup, et que je m’en vais coller en lien : www.r4v3n.com

  Oui, c’est moyennement légal, oui c’est du streaming pour les méchants-pauvres-qui-se-payent-pas-les-coffrets-des-séries-qu’ils-aiment-tant-et-font-du-mal-aux-artistes, mais c’est surtout une formidable source de renseignements. Je conseille notamment les documentaires ( la vie de Che Guevara, le monde selon Google, les films d’Eva Braun… y’a de quoi s’informer… )

  Si votre bonne conscience ne vous taraude pas trop, faîtes donc tourner ce lien… pour moi, c’est réglé, quitte à se taper une mondialisation qui accroît encore l’exploitation des pays pauvres, autant profiter de ses bons côtés. Internet permet au peuple d’accéder gratuitement à la culture et au divertissement. Pour une fois que les gens y gagnent quelque chose, tant mieux pour eux, et tant pis pour le fric !

Erotisme sarkozien

  Allez, un petit post amusant… Je ne résiste pas à l’envie de balancer ici la fameuse photo qui a fait titrer Libé’ « Sarkozy trompe-t-il Cécilia ? »

                                 file188942397387.jpg

  Le voici donc en compagnie de Maud Fontenoy, la navigatrice. Bon, c’est potache, mais regardez la position des mains ; ce qui est amusant, c’est que cette photo soit sortie, sur des dizaines d’autres selon toute probabilité. Alors ? Négligence ? Gag délibéré ? Message caché ? Ou simplement mauvaise foi de la part de gauchistes sans foi ni loi ( hin hin hin ) ?

2, 3, 4, 0 ( et une belle grosse connerie )

  Voilà, c’est officiel, pour lutter contre l’alcoolisme, une nouvelle campagne est lancée :

  2 doses d’alcool pour les femmes

  3 doses d’alcool pour les hommes

  4 doses en cas de fête

  Et 0, au moins une fois par semaine.

  Ceux qui ne sont pas choqués par ce raisonnement peuvent aller voir sur un autre site s’ils y sont… Bref, rappelons que « une dose d’alcool » c’est du n’importe quoi, déjà. Ensuite que distinguer la consommation entre hommes et femmes est purement sexiste ( et ne s’appuie sur aucune étude scientifique ). Que le « 4″ est une façon de pousser officiellement à la consommation ( on a le droit de boire 4 verres d’alcool avant de rentrer chez soi en voiture, vraiment ? ). Et que, de toute manière, cette campagne ne sera pas relayée sur les bouteilles proprement dites, mais sur un site Internet.

  Enfin, pour le « 0″, s’il fallait considérer que rester sobre un jour par semaine fut un comportement normal, autant renommer la France « Poivrotland », ça ira plus vite…

  Ce qu’ils peuvent m’énerver avec leurs règles à la con…

Dieu est appellé à la barre…

Un Roumain qui avait porté plainte contre Dieu pour « escroquerie » et « abus de confiance », a été débouté de son action par le Parquet de Timisoara (ouest), a rapporté mercredi 11 juillet le quotidien Evenimentul Zilei


Mircea Pavel, 40 ans purge une peine de 20 ans de prison pour meurtre.

Un contrat non honoré 

Il avait porté plainte contre « le nommé Dieu, domicilié aux cieux et représenté en Roumanie par l’Eglise orthodoxe », l’accusant d’ »escroquerie, abus de confiance, corruption et trafic d’influence ». Il reproche notamment à Dieu de ne pas avoir pris en compte ses prières. « Lors de mon baptême, j’ai conclu un contrat avec l’accusé visant à me délivrer du mal. Or, jusqu’ici, ce dernier n’a pas honoré ce contrat, bien qu’il ait reçu de ma part différents biens et nombreuses prières », a écrit le plaignant.

Le parquet de Timisoara l’a toutefois débouté de sa plainte, estimant que « Dieu n’est pas un sujet de droit et n’a pas d’adresse ». 

  L’Eglise orthodoxe roumaine ne pratique donc pas la politique du « Satisfait ou remboursé » ?

Les Simpsons et le créationnisme

                                    homer.jpg

  Evolution = Révolution ?

  http://www.simpson-tv.fr/episodes.php?id=377&u=dailymotion-saison-simpsons

  Quoi qu’il en soit, cet épisode très instructif ( et très marrant ) permet de recadrer cette dérive bien américaine, qui veut que 42% des citoyens des USA remettent en cause les théories de l’évolution, pour y coller à la place « Dieu a tout créé, il a dicté la Bible, et maintenant il attend les bons au Paradis ».

  Même si on peut polémiquer sur le voyage aux Galapagos qui a inspiré Darwin, rappelons que le code génétique d’un gorille et d’un homme est identique à 98%.

  Concernant ce site non-officiel des Simpsons, profitez-en avant que Dailymotion n’efface tout, comme à son habitude…

  ( Après le créationnisme, le destructionnisme ? )

Contre la dictature des pétasses blondes nanties

  Hé oui, ami lecteur, une personne, une héroïne a su s’opposer au règne médiatique nauséux ( et particulièrement inutile ) de Paris Hilton. Je fais circuler ici la vidéo qui lui rend hommage, hélas en vain. Cette femme a tout essayé pour ne pas lancer son journal par l’info sur l’héritière alcoolique et nymphomane. « Paris Hilton ? Aucun intérêt », déclare-t-elle sous le regard amusé de ses deux collègues; la scène dure presque dix minutes : la journaliste tente de brûler la dépêche, puis la déchire, puis en broie une autre. Las, les images tombent tout de même, et on ne peut échapper à la sortie de prison de cette conne sans talent, qui a passé trois semaines au lieu des 45 jours prévus ( après avoir essayé de se carapater au bout de 3… ). Bref, ce n’est pas encore aujourd’hui qu’on donnera le bon exemple aux enfants. Et cette pétasse qui en rajoute des tonnes : Et que cette expérience m’a changé, et gnagnagna gnagna, et que j’ai découvert ce que c’était que la vie…

  Bref, tant que Paris Hilton n’aura pas été découverte dans le local à ordures d’un club de strip-tease, une décharge de carabine de chasse dans le ventre, je fais grève.

http://www.youtube.com/watch?v=6VdNcCcweL0&eurl=http%3A%2F%2Fwww%2Eliberation%2Efr%2Factualite%2Fecrans%2F264561%2EFR%2Ephp

  ( Non je plaisante, je vais pas vous faire ça, mais quand même cette perspective me réchauffe le coeur )

Mon ordi est un nazi

                                     windowsvista.jpg

  – Voilà, il faut que je vous explique, docteur, depuis que j’ai installé Windows Vista, je ressens une  impression constante de claustrophobie, associée à des pulsions de meurtre qui ont failli coûter la vie à mon unité centrale… C’est grave, docteur ? 

  Aaaaah… puisque S. a tant l’air d’aimer nos amis les ricains, je ne peux m’empêcher de sortir ici et maintenant ce petit article sur Windows Sieg Heil ( Vista, pardon ) ; j’ai d’abord voulu en faire une petite gueulante ; finalement, après avoir pris mes informations, et expérimenté de nouvelles souffrances informatiques, je me permets d’esquisser ici une critique plus élaborée. Windows Batista ( Vista, décidément j’ai du mal… ) constitue une sorte d’aveu pour Microsoft. On sent que ce projet tout entier résulte d’un fantasme de l’ami Billou, longtemps inassouvi : Créer le système d’exploitation ( encore un mot bien trouvé, tiens ) le plus également design et fasciste.

  On dira que je suis lourd avec mes références, que je colle du nazi partout…  Je laisserais aux ( à mon avis bientôt malheureusement nombreuses ) futures victimes le soin de me détromper. Constatons plus posément, en attendant : Vista est une sorte de gigantesque cadenas. On connaissait déjà la propension de Microsoft à faire des avions en papier avec les lois antitrust, mais là, il faut avouer que c’est presque un chef d’œuvre. D’abord, il y a la « clé windows Vista » ; on pourrait presque écrire un roman sur les péripéties de ses aïeules, entre les premières qu’on pouvait générer sans problème ( Win 95 ), et les dernières imprimées sur la boîte, tellement bien qu’elles s’effaçaient par frottement ; ici, la tradition perdure : Elles sont cette fois-ci bien planquées dans des cartons de différentes couleurs ( comme les brouillons lors des exams… ) ; problème : Une fois installé Windows Sieg Heil, mieux vaut ne pas s’en séparer. Le système n’apprécie effectivement pas la réinstallation. Vous aurez donc, ce faisant, le choix entre :

  1 / Racheter une clé

  2 / Eviter d’utiliser tous les programmes Microsoft, qui auront une fort étrange tendance à planter

  Ou 3 / Dans tous les cas, casquer 60 Euros pour pouvoir envoyer un mail au service technique ( véridique )

  [ahaha pas de petite blague, bien fait. Rien que de la vérité.]

  Allez…  je suis méchant, il existe un numéro ( surtaxé aussi évidemment ) qui vous donnera peut-être une autre clé si vous patientez un bon quart d’heure ( comptez donc 60 Euros en service audiotel ). Joie. Infinie mansuétude de Microsoft…  Et si je vous dis que pendant ce temps-là, il existe des versions de Vista piratées qui, elle, fonctionnent nickel ?

Lire la suite de ‘Mon ordi est un nazi’ »

Beauté gâchée

  Un clip de campagne de Ségolène Royal, injustement méconnu, trip-hop en Diable ! Attention, c’est super beau ( mais vraiment, de chez garanti :-) ) :

http://www.dailymotion.com/tag/Segolene/video/x1whn3_meilleur-monde

  On pourra au choix le regarder indéfiniment en se persuadant qu’on est toujours au mois d’avril 2007, ou convenir qu’en tout cas, les dictatures et les atrocités font de bons vecteurs artistiques.

  Eh oui, c’est bien la seule fonction positive des despotismes : On écrit dessus de formidables chansons. Aaaah… L’aspiration à une vie meilleure, la plainte du prisonnier enfermé, l’appel généreux à la paix ou à la tolérance… tant de thèmes à explorer pour un artiste « engagé ». Georges W. Bush, à ce sujet, peut se targuer d’avoir su revivifier le rock US. Des chansons, des pancartes, des « mobilisations ». Choisis ton alcool, camarade.

Les Guignols, il y a un an…

                                                       250pxsuperliar.png 

http://www.dailymotion.com/fr/search/guignols/video/x1v7nc_03-mai-2006

  Il y a un an déjà, le même matraquage médiatique.

  NOTE : L’édition du 4 mai particulièrement critique envers l’UMP, n’a pas été mis en ligne sur le site de Canal…

Cécilia est un nounours en gélatine !

Une chtite chanson excellente :

http://www.dailymotion.com/les_ignobles_du_bordelais/video/xuntl_cecilia

Smile !

WADE - Président - |
la vérité |
Mohamed Fouad Barrada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann
| optiqueslibérales